Un podium de valeur pour Stefan Küng

Le Tour d’Algarve s’achevait ce dimanche avec son contre-la-montre bien connu autour de Lagoa. Un chrono que Stefan Küng avait raflé l’an passé, et lors duquel il s’est aujourd’hui simplement heurté au champion du monde de la spécialité Rohan Dennis et à la sensation Remco Evenepoel, vainqueur de l’étape et du général. Olivier Le Gac n’a lui pu conserver son top 20 au général en raison d’une chute, heureusement sans gravité. Il retrouvera donc sans problème son leader suisse dès la semaine prochaine pour le week-end d’ouverture en Belgique.

« Compliqué de faire mieux pour Stefan » Frédéric Guesdon

Stefan Küng était en terrain connu et conquis ce dimanche à Lagoa, mais la victoire ne lui tendait pas les bras pour autant compte tenu de l’adversité qui se présentait face à lui. Le champion de Suisse pointait certes devant le champion du monde de l’exercice Rohan Dennis (Team Ineos) au premier intermédiaire, mais se voyait finalement repoussé à neuf secondes de l’Australien à l’arrivée. Puis à dix-neuf, en toute fin d’étape, par le maillot jaune Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) en personne. « C’était compliqué de faire mieux, assurait Frédéric Guesdon. Stefan a fait un très bon chrono, il a même réalisé une meilleure performance que l’année dernière. Seulement, le niveau était un peu plus relevé sur cette édition. Il n’aura donc aucun regret, il n’a pas fait de faute. Il termine troisième derrière le champion du monde et le champion d’Europe, c’est tout de même pas mal ! ».

Olivier Le Gac nourrira lui sans doute quelques regrets. Bien parti pour terminer dans le top 20 de l’épreuve après ses belles et étonnantes performances dans les arrivées au sommet, le Breton a vu ses espoirs s’envoler suite à une chute dans le chrono du jour. « C’est vraiment dommage pour Olivier, il était bien parti mais il tombe au bout de cinq kilomètres, racontait Frédéric. Il est reparti, mais c’était évidemment difficile de bien se remettre dedans. Il a bien fini malgré tout, mais c’était malheureusement perdu pour le top 20 (il termine 25e du général, ndlr). Malgré tout, avec Kevin (22e), on en met deux dans le top 25, ce n’est pas trop mal. Dans l’ensemble, ils ont tout de même réalisé une belle semaine, on ne va pas se plaindre ».

« De bon augure pour le week-end d’ouverture en Belgique » Frédéric Guesdon

Venue sans sprinteur aguerri ni grimpeur accompli, l’équipe a tout de même réussi à exister sur ce Tour d’Algarve, mais a surtout accumulé les kilomètres en vue des prochaines échéances. « C’est plutôt un bilan positif, soulignait enfin Frédéric. On était venu là pour travailler en vue des Classiques ainsi que pour le chrono, avec Stefan. Tout le monde a bien bossé et on est même allé chercher un petit résultat au général. C’est de bon augure en vue du week-end d’ouverture en Belgique. Olivier a montré de très belles choses et il ne va pas perdre sa condition en une semaine. Kevin est très motivé pour les Classiques et on constate qu’il est présent physiquement. Même chose pour Tobias, qui était en reprise et qui va progresser au fil des jours. Il n’y aura pas de soucis non plus pour Stefan, qui sera notre leader et qui a montré aujourd’hui qu’il était dans de bonnes dispositions ».