Mission accomplie pour Thibaut Pinot

La deuxième étape du Tour de Catalogne était piégeuse, Thibaut Pinot en a pris la onzième place sans la moindre perte de temps. C’est donc mission accomplie pour l’équipe Groupama-FDJ à la veille d’une étape importante, jugée au sommet de Vallter à 2.000 mètres d’altitude.

La journée a débuté par la confirmation de la blessure de Steve Morabito victime d’une chute à l’entraînement dimanche l’empêchant de disputer l’épreuve espagnole. Il souffre d’une fracture de la branche ischio-pubienne nécessitant vingt jours de repos complet.

Pour ses équipiers un peu en souffrance au cours de la première étape, il y a eu en revanche un net mieux. Antoine Duchesne et Tobias Ludvigson ont pu accomplir l’étape sans problème et fournir leur part de travail auprès de Thibaut Pinot.

L’excellent placement de Thibaut.

« Une échappée de trois coureurs a pris cinq minutes d’avance, explique Philippe Mauduit. Derrière, le peloton a géré. C’était une étape nerveuse en raison du vent avec de bonnes rafales dans les cinquante derniers kilomètres, notamment le long de la mer quand il soufflait de trois-quarts dos. Tout le monde avait peur d’être piégé. Avec Benoît Vaugrenard, Tobias et Antoine, Thibaut a toujours été bien placé. Dans le final, il a bien frotté pour prendre la onzième place d’un sprint en côte gagné par Matthews (Team Sunweb). »

Thibaut n’a pas perdu de temps au cours des deux premières étapes et c’était pour lui l’essentiel avant l’arrivée au sommet de Vallter à 2.000 mètres d’altitude mercredi. Cette troisième étape pèsera lourd dans le classement du Tour de Catalogne et le leader de l’équipe Groupama-FDJ sait pouvoir compter sur Sébastien Reichenbach qui est en forme.