Kilian Fankiny septième et convaincant

C’était jour de reprise pour sept coureurs de l’équipe Groupama-FDJ aujourd’hui en Italie. Le champion de France Anthony Roux a pris part au Trophée Laigueglia et initié sa saison sur route. Ses équipiers avaient tous disputé le Tour Down Under en janvier, notamment Kilian Frankiny (7e) qui a fait très forte impression sur le très difficile circuit final.

Très rapidement, cette course a été animée par l’échappée de sept coureurs, pour la plupart italiens et le jeune Simone Velaco s’est extrait de ce groupe dans le final pour réaliser un grand numéro et obtenir une victoire probante qui l’a ému aux larmes.

« Kilian a montré pouvoir faire des différences après 200 kilomètres. » S. Joly

« Quand l’écart a atteint huit minutes, explique Sébastien Joly, nous avons entamé la poursuite avec Daniel Hoelgaard qui savait le parcours trop difficile pour lui. Il a été solide et a bien travaillé. Il a le moral et est motivé au service de l’équipe. Je note qu’il n’a pas été tout de suite en difficulté sur le circuit qui était vraiment dur et où tout s’est fait à la pédale. Pour Anthony qui a suivi un traitement aux antibiotiques pour soigner un coup de froid, c’était un peu trop musclé mais le bon enseignement de la journée nous est offert par Kilian Frankiny.

Il avait été gêné par la chaleur en Australie mais a été convaincant aujourd’hui. Dans l’avant-dernier tour, il a nettement durci la course dans une côte et a atteint le sommet avec deux coureurs seulement, les Italiens Bagioli (Nippo-Vini Fantini) et Gavazzi (Androni-Sidermec). Il y a eu ensuite un petit regroupement mais Kilian a montré pouvoir faire des différences après 200 kilomètres, ce qui est une longue distance en début de saison. »

« Je note que ce fut une bonne reprise pour ceux qui ont couru en Australie. Tout le monde va bien et était content de courir et je peux dire que tous ont fait une bonne journée de travail. Depuis deux trois ans, on gère bien le retour d’Australie.  »