Arthur Vichot s’est bien battu

Arthur Vichot a fait honneur à son rang de leader. Bien que le Col de la Croix de Chaubouret, escaladé à un rythme très soutenu par le Team Sky, n’entre pas dans son champ de compétences, il s’est battu pour tenir sa place dans le peloton le plus longtemps possible.

Victime comme d’autres coureurs de la fulgurante accélération de Geraint Thomas (Team Sky) à 3 kilomètres de l’arrivée, il ne s’est pas désuni et a franchi la ligne d’arrivée un peu plus d’une minute après le vainqueur Richie Porte.

C’est une évidence, le parcours de la Course au Soleil sied moins à Arthur que celui de l’an dernier et la maladie qu’il a dû affronter après la Ruta del Sol ne lui a pas permis de préparer cette échéance comme il l’aurait voulu. C’est pour cette raison qu’il faut apprécier sa performance aujourd’hui à sa juste valeur.

Très bien soutenu par ses équipiers sur le parcours gondolé du Forez, trouvant en Laurent Pichon un lieutenant précieux dans le final, Arthur Vichot a passé un test rassurant. Il sera bientôt en mesure de se battre pour la victoire. Il est fait pour ça !