Thibaut Pinot reste au contact

Tirreno-Adriatico a changé de registre en proposant au peloton une étape digne d’une classique ardennaise. Au terme d’un combat intense gagné par le redoutable Lutsenko (Astana), Thibaut Pinot a fini l’étape au contact, dans un deuxième groupe arrivé pour la sixième place à 23 secondes du vainqueur. Largement de quoi satisfaire le leader de Groupama-FDJ.

« C’était une étape vraiment difficile, confirme Sébastien Joly, et on savait qu’un gros groupe de coureurs et avec des costauds pouvait s’échapper. Dans cette hypothèse, nous avions prévu de mettre des coureurs dans cette attaque. Finalement, dix hommes ont réussi à faire le break en fin de première heure et l’écart a atteint rapidement presque dix minutes. Le peloton n’a pas tardé à rouler fort. Ce fut un gros combat. Le final, après 180 kilomètres (sur 221) était vraiment de type ardennais, un peu l’Amstel Gold Race tant c’était raide dans certaines côtes. Lutsenko (Astana) a attaqué et un groupe avec Thibaut Pinot l’a repris. Le peloton s’est recomposé mais huit coureurs, dont Tom Dumoulin (Team Sunweb) et Fuglsang (Astana) s’est composé. Gesink (Jumbo-Visma) a fait l’effort en faveur de Roglic et de nouveau le peloton s’est reformé juste avant la dernière ascension qui était très raide. Lutsenko a remis ça avec Fuglsang, Adam Yates (Mitchelton-Scott) et Roglic. Thibaut finit dans le groupe juste derrière. »

« C’était une étape très dure, assure Thibaut, comme une classique. Les derniers 120 kilomètres étaient compliqués avec du vent, des petites routes, des montées et des descentes et du pourcentage. Cela s’est fait à l’usure. A la fin, c’était du chacun pour soi, du sauve qui peut. Je me sens moyen mais je suis satisfait de finir dans le groupe derrière ceux qui ont joué la gagne.  »

« L’équipe a vraiment bien travaillé, enchaîne le directeur sportif de Groupama-FDJ. Stefan Küng est tombé dans une descente technique mais c’est sans gravité. Demain, on remet ça, c’est l’étape reine en direction de Recanati et de nouveau nous trouverons des petites routes avec de forts pourcentages ! »