Thibaut Pinot, fidèle au poste !

C’est devenu une habitude, c’est même une marque de fabrique ! Thibaut Pinot répond présent dans tous les rendez-vous qu’il se fixe depuis 15 mois et le leader de l’équipe FDJ a signé un très beau chrono lors du prologue du Tour de Romandie disputé avec une météo capricieuse.

Pour bien faire, et avant de choisir le moment du départ, il fallait sans doute vérifier les fichiers et météo et essayer de partir entre les gouttes. Thibaut s’est élancé au moment justement où la pluie retombait un peu et a signé le onzième temps à 12’’ du vainqueur Ion Izagirre (Movistar), à 6’’ du spécialiste Tom Dumoulin (Giant-Alpecin), à 5’’ du duo Kwiatkowski-Thomas (Team Sky) et à 1’’ de Van Garderen (BMC). Tous ses autres rivaux pour le classement général sont derrière. Parfois assez loin, comme Froome (60e à 26’’) mais le Britannique est parti au moment où la pluie redoublait.

« C’était un chrono court, explique Thierry Bricaud, mais vraiment pas facile à gérer. Déjà à cause du temps, de la pluie tombant par averses et dans une atmosphère vraiment froide (4°). Et puis parce que ce n’était pas un effort en ligne droite. Sur les 6 minutes d’efforts, l’effet favorable du vélo de chrono se serait senti sur 30 à 40 secondes seulement. Thibaut a donc opté sans hésitation pour un vélo normal. De même que Alexandre Geniez qui a fini 4 secondes derrière lui. Thibaut a été tonique et volontaire. C’est un bon départ pour lui. »

Dans le choix de la machine, il y a eu un peu de tout, c’est vrai, avec quelques coureurs optant, comme Izagirre, pour un vélo profilé.

« Thibaut a fait un chrono propre, poursuit Thierry, il était content de lui après avoir eu un peu d’appréhension dans la journée tant les conditions n’étaient pas simples. Je dois dire qu’Alex a également fait un beau chrono mais lui qui sait vraiment bien piloter son vélo s’est fait plaisir dans les parties techniques. »

Mercredi la première étape est certes vallonnée avec le passage d’une difficulté de deuxième catégorie, le col de Etroits, dans la première partie de course mais cela devrait s’achever par un sprint du peloton.