Avant de prendre des vacances bien méritées, Stefan Küng a effectué un détour par les Herbiers ce dimanche pour y disputer le traditionnel Chrono des Nations. À cette occasion, il a alors pu s’offrir un sixième et dernier succès cette saison, en dominant largement la concurrence sur les 44,5 kilomètres du parcours. Le double champion d’Europe ajoute ainsi une belle ligne à son palmarès et peut sereinement clôturer le chapitre 2021, comme Arnaud Démare une semaine auparavant.

À l’inverse de quelques-uns de ses coéquipiers sur Paris-Tours, la semaine passée, Stefan Küng avait décidé de repousser sa fin de saison de quelques jours afin de disputer le Chrono des Nations ce dimanche. Une épreuve à laquelle il n’avait jamais participé jusque-là, mais qui tombait à pic pour conclure sa saison de belle manière. Autour des Herbiers, le rouleur suisse devait alors parcourir près de 45 kilomètres et notamment faire face à Remco Evenepoel ou Martin Toft Madsen, deux fois lauréat de la course. Il était aussi, comme de coutume sur son exercice de prédilection, accompagné de son entraîneur Julien Pinot. « C’était une journée chrono type, spécifiait d’ailleurs ce dernier. Nous avions fait une dernière petite reconnaissance ce matin. C’était un long tracé qu’on pouvait décomposer en deux parties : la première était très casse-patte avec beaucoup de petites montées et descentes, alors que la deuxième était beaucoup plus roulante ». Parti sur les coups de 15h31, le coureur helvète a rapidement marqué son terrain. « Stefan a fait une très grosse première partie, ce qui lui a permis d’être bien en avance au premier pointage, reprenait Julien. Après quinze minutes d’efforts, il comptait entre 20 et 30 secondes sur Latour ou Evenepoel ». « Je suis bien parti et j’ai pu creuser jusqu’au deuxième inter, confirmait le principal intéressé. Ensuite il fallait juste tenir jusqu’à la fin ».

« Ça fait plaisir de finir l’année sur une bonne note », Stefan Küng

« Le final était un peu plus compliqué, mais on savait qu’on avait de la marge sur Madsen alors que, dans le même temps, on apercevait Evenepoel devant nous », rappelait Julien. Au terme d’une course totalement maitrisée, Stefan Küng n’a donc aucunement tremblé et s’est imposé avec trente-six secondes d’avance sur Martin Toft Madsen, son dauphin, et plus d’une minute sur Alessandro De Marchi, troisième. « C’était un beau chrono et une superbe organisation, commentait Stefan Küng. Dès que j’ai un dossard sur le dos, je me mets à fond. Je me suis bien préparé pour ce chrono. Je voulais bien faire, terminer la saison sur une victoire et c’est ce que j’ai fait. Ça fait plaisir de gagner avec le maillot de champion d’Europe et de finir l’année sur une bonne note. Maintenant, on va passer aux vacances avant de travailler pendant l’hiver pour revenir plus fort l’année prochaine ». « Pour un spécialiste de la discipline, ajouter le Chrono des Nations à son palmarès, c’est quelque chose d’important dans une carrière, ponctuait Julien Pinot. Ça permet aussi de très bien finir l’année et on est tous très contents ». Enfin, grâce à ce succès, Stefan Küng a porté le compteur de l’Équipe cycliste Groupama-FDJ à vingt-quatre victoires dans cet exercice 2021.  

A lire dans cette catégorie…

Aucun commentaire