Stefan Küng et Antoine Duchesne répondent présents

La problématique de l’équipe Groupama-FDJ était la même dans Kuurne-Bruxelles-Kuurne dimanche que dans le Circuit Het Nieuwsblad samedi. En l’absence d’Arnaud Démare, seule une course décousue pouvait permettre aux hommes de Frédéric Guesdon d’obtenir la victoire. Le résultat n’y est pas mais les satisfactions existent.

Il a fallu attendre un bon moment pour voir l’échappée du jour se développer. Une heure, 55 kilomètres et une belle partie de manivelles après le départ, sept hommes sont parvenus à faire le break mais Jarrier (Arkéa-Samsic), Lawrence Naesen (Lotto-Soudal), De Winter (Wanty-Groupe Gobert), Ligthart (Direct Energie), Jimmy Turgis (Vital Concept), Kirsch (Trek-Segafredo) et Cort-Nielsen (Astana) n’ont jamais eu plus de 2’45’’ d’avance.

Ils ont été repris par un premier groupe de costauds qui s’étaient expliqués pendant le franchissement des monts, la côte de Trieu, le Vieux Quarémont et le Kluisberg. Stefan Küng en faisait partie. De ce groupe de 28 coureurs sort sortis Cort-Nielsen et Ballerini (Astana), Naesen (ag2r-La Mondiale), Langeveld (Education First-Drapac) et Jungels (Deceuninck-Quick Step), lequel a réalisé un gros numéro pour l’emporter en solitaire.

« Daniel Hoelgaard a chuté avant la côte du Trieu, explique Frédéric Guesdon. Olivier Le Gac, Ignatas Konovalovas et Ramon Sinkeldam étaient un peu plus dans le dur mais au lendemain du Circuit Het Nieuwsblad et parce qu’ils n’ont pas beaucoup couru, ce n’est pas surprenant. En revanche Stefan Küng marche bien et Antoine Duchesne qui finit avec lui dans le premier peloton n’était pas mal du tout ! »