Sans réussite, Arnaud Démare prend la sixième place

Sous la pluie, l’Australien Ewan (Lotto-Soudal) s‘est imposé dans la Brussels Classic. Dans un sprint très serré, six coureurs se sont disputé la victoire et Arnaud Démare, bien en jambes, a pris la sixième place. Cette course belge a marqué le retour à la compétition de Jacopo Guarnieri, blessé début août dans la Surrey London Classic.

Comme d’habitude, avec ses petites routes, les côtes et les secteurs pavés dans le final, la sélection a été naturelle dans le peloton mais elle fut avivée par la pluie et les relances violentes à la sortie de chaque virage. Dans les dix derniers kilomètres, ils n’étaient plus qu’une trentaine dans le premier peloton et Arnaud Démare, plutôt facile, était soutenu par Olivier Le Gac et Ramon Sinkeldam.

« Il n’est pas dans une année de réussite » F. Guesdon

« C’est vrai, dit Frédéric Guesdon, la pluie a fait une bonne partie du travail. Avant cela, il y a eu toute la journée un bon tempo derrière l’échappée de 10 coureurs. Dans le final, les relances, les pavés et les petites routes ont laminé le peloton qui s’est cassé après 170 kilomètres de course, nous sommes en fin de saison. Avant cela, Ignatas Konovalovas et Antoine Duchesne ont roulé tandis que Jacopo Guarnieri qui manque de compétition n‘était pas mal pour sa rentrée. »

« Dans le premier peloton de trente coureurs, il y avait Arnaud Démare, Ramon inkeldam et Olivier Le Gac qui a fait son travail habituel pour le placement de ses équipiers. Juste avant le sprint, Ramon a voulu remonter Arnaud mais il a eu les grosses jambes. Arnaud a fait son sprint sur la gauche et a fini sur la même ligne que ceux qui étaient sur la droite. Il n’est pas dans une année de réussite et sur les six coureurs qui finissent sur la même ligne, il est sixième mais physiquement il est bien. »

« Demain, il dispute le Grand Prix de Fourmies avec quasiment la même équipe sinon que Mickael Delage, remis de son angine, et Alexys Brunel remplacent William Bonnet et Jacopo Guarnieri. »