Rudy Molard dans le Top 20

L’équipe FDJ s’en est remise à Rudy Molard dans Liège-Bastogne-Liège. Une course fermée a permis à Valverde (Movistar) de s’imposer pour la quatrième fois tandis que Rudy, sans être dans un grand jour, a réussi à prendre la dix-septième place à 14 secondes du vainqueur.

Avant même que Rudy ait franchi la ligne d’arrivée, l’équipe FDJ avait déjà eu son lot de mauvaises nouvelles, notamment de la part d’Arhur Vichot qui a compris assez rapidement qu’il ne serait pas dans le jeu.

« Je n’étais pas bien, dit le leader de l’équipe FDJ qui a lâché prise dans la Côte de La Redoute. Dans les deux précédentes classiques, ça allait bien même si j’avais un peu de mal à respirer. Aujourd’hui ça n’est pas une excuse. Je pensais être dans le classement et marquer des points. On reviendra l’an prochain. »

« C’est évident, on n’avait pas aujourd’hui le coureur pour faire l’exploit » M.Madiot

De même, Anthony Roux se plaignant de nouveau d’une côte, sans doute la conséquence de sa chute dans le Tour du Pays Basque, a vécu une mauvaise journée et passera des examens dans la semaine.

Il restait donc Rudy, huitième de la Flèche Wallonne et de nouveau très méritant. Si la course a mis beaucoup de temps à se mettre en route derrière huit échappés ayant compté plus de dix minutes d’avance, les quarante derniers kilomètres ont été rudes et Rudy s’est accroché, jusqu’à la côte de Saint-Nicolas. Il a basculé dans le peloton fort d’une quarantaine d’unités mais en poursuite de Formolo (Cannondale-Drapac) repris dans le dernier kilomètre, le puncheur du Trèfle n’a pas eu le temps de souffler.

« Rudy n’a pas pu en remettre pour aller gratter le Top 10, dit Marc Madiot, mais il a fait une belle campagne de classiques. C’est évident, on n’avait pas aujourd’hui le coureur pour faire l’exploit mais les gars n’ont rien lâché ! »

Par Gilles Le Roc’h