Pas de sprinteur, pas de miracle…

Arnaud Démare a respecté son programme de début de saison, ayant déjà beaucoup couru (Tours du Qatar et d’Oman, Het Nieuwsblad), il n’a pas disputé Kuurne-Bruxelles-Kuurne, et son suppléant présumé Marc Sarreau, souffrant, n’ayant pas pris le départ, l’équipe FDJ savait qu’il lui serait difficile d’obtenir un résultat.

« La seule possibilité, dit Marc Madiot, se situait dans les monts avant la partie finale. Yoan Offredo a franchi le Vieux Quarémont dans le sillage de Tom Boonen. Lequel a roulé dans un trou, que Yoann a voulu éviter mais dans la rigole, il a crévé des deux roues. Olivier Le Gac lui a donné les siennes mais Yoann n’a jamais pu revenir sur le premier groupe. »

Lequel groupe a été repris dans le final par le peloton, comprenant également Sébastien Chavanel, Matthieu Ladagnou qui allait mieux et Johan Le Bon, le mieux placé à l’arrivée (31e). La victoires et revenue à Cavendish (Etixx-Quick Step) devant Kristoff (Katusha) et Viviani (Team Sky).