Pas de sprint pour Arnaud Démare

Sixième de la Brussels Classic, Arnaud Démare n’a pas trouvé l’ouverture dans le sprint du Grand Prix de Fourmies gagné par l’Allemand Ackermann (Bora-Hansgrohe).

« C’était un sprint tendu, explique Frédéric Guesdon, ça a beaucoup frotté dans le dernier kilomètre et Arnaud Démare a reculé à 600 mètres de la ligne d’arrivée. Dès lors, il était impossible qu’il fasse un résultat mais au moins il a été épargné par la chute dont a été victime Bouhanni (Cofidis). »

La course nordiste a été marquée par l’échappée de neuf coureurs et notamment de Cosnefroy (ag2r-La Mondiale), le plus dangereux rival de Marc Sarreau au classement de la Coupe de France puisqu’ils n’étaient séparés avant le départ que de onze points. L’échappée a rendu les armes dans le final et Marc Sarreau est donc toujours leader de la Coupe de France.

« Hormis le résultat brut, poursuit le directeur sportif de Groupama-FDJ, la course s’est bien passée pour nous. Mickael Delage a roulé derrière l’échappée avant d’être relayé par Antoine Duchesne. En fait, il n’y a pas vraiment eu de la course mais un long tempo et tout le monde était frais dans le final. C’est pourquoi la préparation du sprint a été houleuse. En réalité, il n’y a pas grand chose à dire. Depuis quelques semaines, nous n’avons pas de réussite. Il nous manque le petit truc qui fait la différence…»