Marc Madiot : « On n’est pas bien »

Les Quatre Jours de Dunkerque se sont achevés dimanche par la victoire d’étape du Belge Edward Theuns (Topsport Vlaanderen) et le succès finale du Lituanien Konovalovas (Marseille 13) mais sans la moindre victoire d’étape de l’équipe FDJ dont c’était pourtant l’objectif.

Le contraste est important entre le constat tristounet dressé par Marc Madiot et les précédentes éditions vampirisées par Arnaud Démare.

« On n’est pas bien, dit Marc sans détour, pas capable de peser sur la course. Il y avait certains de nos coureurs en reprise et un peu justes et d’autres qui ont besoin d’une coupure. Notre sprinteur Marc Sarreau a abandonné en raison d’une blessure au genou. Olivier Le Gac est jeune et apprend son métier. Laurent Pichon voulait jouer la gagne, notamment samedi dans l’étape de Cassel mais ce jour-là, il n’avait pas les jambes. Sébastien Chavanel n’est pas mal mais il n’avait pas couru depuis son accident dans le Tour des Flandres… Bref, on ne pouvait pas jouer comme on le voulait. Il y a néanmoins des enseignements à tirer au terme de cette semaine un peu triste et nous le ferons. Je ne vous cache pas que  je suis bien content de voir Arnaud Démare rentrer dans le Tour de Picardie le week-end prochain. C’est un leader et l’équipe FDJ va se remobiliser autour de lui. »