La première victoire de Lorrenzo Manzin

Pas sûr que Lorrenzo Manzin avait réalisé qu’il venait d’ouvrir son palmarès chez les pros en s’engouffrant dans le TGV Tours-Paris pris à la va-vite et sans avoir pu en profiter longtemps avec ses équipiers.

Au terme d’une épreuve disputée dans des conditions très difficiles, le jeune sprinteur de l’équipe FDJ a levé les bras dans la Roue Tourangelle, manche de la Coupe de France.

« C’est un événement pour une équipe de voir l’un de ses jeunes gagner sa première course, disait un Thierry Bricaud ravi, c’est un moment fort aussi pour lui que j’ai retrouvé vraiment très heureux sur le podium protocolaire… »

Courue sous des trombes d’eau, la course a d’abord été animée par une échappée de quatre coureurs, notamment David Boucher, accompagné de ses compatriotes Demoitié, Bouvry et D’Hollanders. Ils ont été repris à 27 kilomètres de l’arrivée au moment où il fallait escalader les côtes dans le final.

« Dans la côte de l’Epan, poursuit Thierry, à dix kilomètres de l’arrivée, ils se sont retrouvés à 25 coureurs. Dans la descente Laporte (Cofidis) est tombé et a entraîné Coquard (Europcar) avec lui. Dans le final, Francis Mourey, Kenny Elissonde et Arnaud Courteille ont bien travaillé pour Lorrenzo qui s’est donc imposé devant Venturini (Cofidis) et Dieteren (Leopard Dévelopment). Cette victoire est bonne à prendre pour l’équipe. »

Au classement de la Coupe de France, Lorrenzo Manzin intègre le Top 10 et figure à la troisième place du classement des jeunes.