Encore une place d’honneur pour Marc Sarreau

Marc Sarreau n’a pas réussi à lever les bras dans les Quatre Jours de Dunkerque. Le dernier week-end de l’épreuve nordiste a été celui du Néerlandais Teunissen (Jumbo-Visma), vainqueur des deux étapes et du classement général. Marc a pris la quatrième place dimanche tandis que le jeune Kevin Geniets, bien que malchanceux, a démontré un réel talent samedi dans l’étape de Cassel.

« Quand même, estime Thierry Bricaud, samedi ne fut pas une journée géniale pour l’équipe Groupama-FDJ. C’était un peu trop dur pour Marc Sarreau et Kevin Geniets a crevé dans le dernier tour. Avec Benoît Vaugrenard, il est parvenu à revenir dans le peloton mais pour lui la course était finie. A l’amorce de ce dernier tour, Antoine Duchesne et Benoît étaient encore auprès de lui.  »

« Il n’a pas à rougir de sa semaine » T. Bricaud

Dimanche, la pluie et le froid ont rendu la sixième étape difficile et n’ont pas ménagé les coureurs. Même si l’étape était plane, ils n’étaient plus que 38 coureurs dans le premier peloton régenté par l’équipe Jumbo-Visma.

« Il a vraiment fait un temps pourri, dit le directeur sportif de Groupama-FDJ. Il a plu jusqu’à une heure de l’arrivée. Beaucoup de coureurs ont abandonné sur le circuit rendu difficile par les conditions. Jumbo-Visma était intouchable, ici ils avaient leur équipe type autour de Groenewegen pour les sprints du Tour de France. Pour nous, ça s’est joué à pas grand chose. Dans le sprint il nous a manqué un élément en dépit du travail de Mickaël Delage. Marc est là mais il lui manque un petit ‘’chouia’’. Il n’a pas à rougir de sa semaine, il a fini 2e de deux étapes et 4e aujourd’hui. Logiquement son programme va le faire passer par les Boucles de la Mayenne et peut-être le Tour de Suisse. S’il ne dispute pas cette dernière épreuve, il pourrait être retenu en équipe de France pour disputer les  Jeux Méditerranéens à Minsk, en Biélorussie, durant le week-end précédant le championnat de France. »