Arnaud Démare a été intraitable !

Contrat absolument rempli pour Arnaud Démare et ses équipiers qui ont conclu la Route d’Occitanie par une victoire acquise de haute lutte ! Il s’agit cette saison de la treizième victoire de l’équipe Groupama-FDJ.

« Comme vendredi, explique Frédéric Guesdon, ça n’a pas été facile à gérer, mais cette fois des équipes ont travaillé avec nous. Au départ, on ne s’est pas focalisé sur le sprint, il fallait plutôt accompagner les éventuels gros groupes mais finalement quatre coureurs sont partis et c’était parfait. Auparavant, on avait relancé la course à deux reprises quand des petits paquets étaient sortis. On a fait en sorte de maintenir Gouault (Natura4ever-Roubaix-Lille Métropole), Tulik (Total-Direct Energie), Maté (Cofidis) et Pacher (Vital Concept) à trois minutes et quand deux autres coureurs de Vital Concept Gautier et Rolland sont sortis en contre, on a roulé avec le Team Ineos qui voulait privilégier le sprint de Lawless. Léo Vincent et Mickaël Delage ont roulé un bon moment avant Olivier Le Gac. Dans le dernier tour, Ramon Sinkeldam a coincé un peu après la côte de Moncassin gravie plusieurs fois mais Valentin Madouas a fait le job et a permis un sprint. C’était une arrivée bizarre, légèrement en descente et sur une route pas très large. Il fallait lancer de loin et physiquement Arnaud a de la marge et pouvait se le permettre. C’est une belle victoire aussi dans la manière.  »

« C’était une journée fatigante avec une météo très chaude, dit Arnaud Démare qui totalise désormais 59 victoires depuis le début de sa carrière. Il faisait 34 à 35 degrés, ce n’était pas facile. Il y avait surtout une côte usante qui nous a donné du fil à retordre. Il y a eu beaucoup d’attaques et à un moment donné, le sprint n’était pas évident. L’équipe a super bien travaillé, c’est une victoire bonne pour le moral. C’est important avant le championnat de France de me dire que j’ai bien récupéré du Giro et que j’ai de bonnes jambes… »