Actualités

toutes les actualités

Un bain de mer pour finir la journée

le 18 janv. 2018 - Santos Tour Down Under, Etape 3, Glenelg – Victor Harbor (120,6 km)
Il faut parfois se contenter de peu et parmi les satisfactions du jour, l’équipe FDJ était heureuse de ne dénombrer aucune chute à l’arrivée de la troisième étape du Tour Down Under à laquelle Steve Morabito a pris sagement la décision de ne pas prendre part. A la veille de deux étapes capitales, Anthony Roux (10e du classement général) et Georg Preidler (24e) sont toujours dans les temps.

 "Je ne pense pas qu’il faille s’inquiéter." Jussi Veikkanen sur l'état de santé de Steve Morabito.

 

« Il n’y a pas eu de chute aujourd’hui, c’est une bonne chose, dit Jussi Veikkanen en souriant. Hélas, nous sommes partis sans Steve Morabito. Le réveil a été très difficile pour lui, il avait mal des deux côtés. Nous avons appelé notre médecin Jacky Maillot actuellement en stage en Espagne avec l’équipe, il ne dormait pas encore. Nous avons fait un état des lieux et sommes tombés d’accord tous les trois pour ne pas prendre de risques. Steve n’arrivait pas à mettre sa main dans la poche arrière de son maillot, il n’aurait pas tenu le guidon sous la chaleur. D’après Jacky, il doit observer deux ou trois jours de repos et s’il souffre encore de cette façon dans deux jours, il refera des examens plus approfondis mais je ne pense pas qu’il faille s’inquiéter. »

 

Cette étape gagnée au sprint par Viviani (Quick Step Floors) a été marquée par une forte chaleur, 44° ont été affichés dans la voiture du directeur sportif du Trèfle.

 

"Vu la chaleur, ils s’en sortent bien." Jussi Veikkanen

 

« Le peloton est resté groupé, dit-il, je ferais mieux de parler d’un groupe de cyclistes qui a contrôlé une échappée de 2 coureurs, Dlamini (Dimension Data) et Bowden (UniSa). Ça a roulé fort seulement dans les quinze derniers kilomètres. Mes coureurs ont eu très chaud mais ont bien géré la journée en étant solidaires et grâce aux assistants qui avaient préparé les pochettes de glaçons. Vu la chaleur, ils s’en sortent bien, même Davide Cimolaï qui était mieux aujourd’hui. Connaissant bien cette arrivée à Victor Harbor, ils avaient prévu le maillot de bain et se sont refroidi le corps dans la mer avant de rentrer à l’hôtel. En fait, tout le peloton s’est baigné, tous les staffs aussi je pense. C’est un bon petit moment dont les coureurs ont besoin pour repartir avec envie le lendemain… »

A présent, les coureurs du Tour Down Under vont entrer dans le vif du sujet avec la fameuse étape de Willunga Hill samedi et celle, inédite, disputée vendredi de Norwood à Uraidla.

 

"[Vendredi] Une journée importante pour Georg et Anthony" Jussi Veikkanen

 

« Nous avons reconnu cette étape, poursuit Jussi. On tourne dans le même secteur. En partant ce sont des faux-plats montants, ils sont descendants pour revenir. Les routes sont très sinueuses puis dans le final, il y a une côte de 5 kilomètres qui débouche sur un toboggan de 7 kilomètres jusqu’à la ligne d’arrivée. Ce n’est pas simple. Le classement général va s’éclaircir. Ils sont encore une cinquantaine de coureurs dans le jeu ce soir mais il en restera moins de 20 demain. C’est une journée importante pour Georg et Anthony, également pour Matthieu Ladagnous et Antoine Duchesne qui font du très bon travail. »

 

Pour finir sur une bonne nouvelle, Daniel Hoelgaard est sorti de l’hôpital d’Adelaïde dans la soirée.

 

 

Par Gilles Le Roc'h

 

Vos commentaires

Publié le 20 janv. 2018 à 09:35, par Charles
Ca baigne au tour Down Under !!