Une course réussie, un sprint raté

Le Britannique Dan McLay (Fortuneo-Vital Concept) s’est imposé dimanche au sprint dans le Grand Prix de la Somme en devançant Bouhanni (Cofidis) et si Manzin a raté son sprint, l’équipe FDJ a fait une très belle course offensive à l’image de Cédric Pineau.

« Nous avions pour projet de jeu qu’un groupe restreint se dispute la victoire, explique Thierry Bricaud, et c’est pourquoi nous avons été offensifs. Nous avons provoqué toutes les échappées… »

Ainsi, tour à tour Kevin Reza peu après le départ, Johan Lebon dans la foulée, Lorrenzo Manzin ensuite se sont tous mêlés à des échappées que le peloton, souvent scindé, n’a pas laissé se développer très longtemps. Il a fallu attendre 78 kilomètres pour voir enfin le bon coup partir à l’initiative de Cédric Pineau, entraînant avec lui Thévenot (Direct Energie), Daniel (ag2r-La Mondiale), Dassonville (HP BTP-Auber), Lebreton (Armée de Terre) et Habeaux (Wallonie Bruxelles). Le peloton, emmené par Cofidis, ne leur a pas laissé plus de 2’30’’ d’avance mais il a dû batailler pour les ramener à la raison.

« Les gars ont fait la course que j’attendais d’eux, explique Thierry, et Cédric confirme son retour à un très bon niveau après l’opération d’une artère subie durant l’hiver. On n’a pas pu éviter un sprint du peloton et Lorrenzo Manzin a fait un sprint comme il en fait cette saison, il n’y arrive pas ! »