Un peu le scénario catastrophe !

L’équipe Groupama-FDJ a perdu gros dans le final de la deuxième étape du Tour du Poitou-Charentes. Une chute à quatre kilomètres de l’arrivée a concerné la plupart de ses coureurs et notamment Anthony Roux qui a perdu plus de quatre minutes à la veille du contre la montre décisif demain après-midi.

« Il n’y a rien eu à faire, regrette Yvon Madiot. Nos coureurs étaient bien placés à l’avant pour favoriser le sprint de Ziga Jerman. C’est tombé devant eux et un coureur qui a souhaité contourner la chute a roulé dans l’herbe et a planté la roue dans la boue. Il s’est affalé devant eux.

Anthony Roux s’est griffé dans les barbelés, Rudy Molard s’est fait mal à un genou et Ziga Jerman n’a pas pu faire le sprint. Seuls sont passés Miles Scotson et Kevin Geniets. Vraiment on n’est pas verni, tout s’était bien passé jusque-là ! Avant le contre la montre de 23 kilomètres, Miles et Kevin sont dans les temps. Les autres, bien entendu, ont perdu toute illusion et notamment notre spécialiste Anthony Roux… »