Trois coureurs dans le Top 20 !

Comme attendu, le contre la montre disputé à Pau a été gagné par Roglic (Jumbo-Visma) qui s’est emparé du maillot rouge de leader de la Vuelta. L’équipe Groupama-FDJ a réussi un beau tir groupé en plaçant trois des siens dans les dix-huit premiers et en obtenant la quatrième place du classement par équipes du jour.

Benjamin Thomas (16e) a été le premier à signer le premier gros temps de référence avant d’être délogé de la première place par Cavagna (Deceuninck-Quick Step) qu’il avait dominé lors du championnat de France de la spécialité en juin. Même s’il manque encore un peu d’expérience dan cette discipline, Romain Seigle (25e) a confirmé les excellentes dispositions de son équipe dans cette étape avant que Tobias Ludvigsson (18e) ne prenne un départ canon.

«Benjamin Thomas n’était pas mal du tout mais il lui manque un petit cran pour finir top 10.» T. Bricaud

« Tobias est parti fort, explique Thierry Bricaud mais un peu trop parce qu’il a ensuite un peu coincé, il a payé son début de course. C’était un chrono difficile avec deux belles côtes de 2 à 3 kilomètres nécessitant d’utiliser le petit plateau et entre les deux, il n’y avait rien de plat. C’était un contre la montre comme dans le Tour de France mais en plus long et plus dur. Benjamin Thomas n’était pas mal du tout mais il lui manque un petit cran pour finir top 10.»

Bruno Armirail, originaire de Bagnères-de-Bigorre non loin de là, se savait supporté par les siens, et était extrêmement motivé. Douzième de l’étape il a rappelé ses excellentes dispositions dans un exercice qu’il affectionne. Linéaire dans son effort il est une bête à rouler en devenir.

« Je suis satisfait, disait-il après l’arrivée, je ne me suis pas couché. Dans le final j’ai été rattrapé par Bevin (CCC Team) qui a pris la deuxième place de l’étape, je suis resté non loin de lui. Je finis à une minute de lui au classement mais j’ai fait un bon chrono. C’était très dur avec beaucoup de portions montantes. Il y avait aussi des descentes techniques que j’avais repérées. J’étais chez moi devant mes parents, ma famille et mes amis. Ça fait plaisir. »