Thibaut Pinot, dixième, de mieux en mieux !

L’Espagnol Joaquim Rodriguez a réussi le doublé dans le Tour du Pays-Basque, s’imposant à Arrate comme il l’avait fait la veille à Zumarraga. Dans cette étape sélective, ponctuée par une ascension de 7 kilomètres, Thibaut Pinot a pris la dixième place, après s’être montré l’un des plus fringants, et a débuté la confection d’un bon classement général. Même s’il reste une étape difficile avant le contre la montre final.

« La journée avait pourtant mal commencé, dit Yvon Madiot, parce que nous avons perdu rapidement Kevin Reza, en panne de jambes et distancé après 30 kilomètres. Quatre abandons en quatre jours, ça fait beaucoup… »

A l’avant, l’Allemand Tony Martin (Etixx-Quick Step) et l’Américain Tom Danielson (Cannondale-Garmin), extraits d’une échappée de quatre coureurs formée à 90 kilomètres de l’arrivée, ont bien occupé le peloton jusqu’à la montée finale avant de rendre les armes.

L’équipe Katusha, décidément intenable, a alors propulsé à l’avant le jeune Zakarin qui fut ensuite rejoint par le Colombien Henao (Team Sky), porteur du maillot jaune. Thibaut, en attaquant à 3 kilomètres de l’arrivée, a permis le retour du peloton mais surtout a mis en difficulté le Polonais Kwiatkowski (Etixx-Quick Step) ou Jean-Christophe Péraud (Ag2r-La Mondiale) qu’il devance désormais au classement général. Il est onzième.

« Avec le chrono du dernier jour, on peut être confiant sur la capacité de notre leader à entrer dans le Top 10 final, assure Yvon Madiot, mais il faut rester prudent. L’étape de vendredi est de nouveau difficile avec sept cols précédant une arrivée au sommet du mur d’Aia. Je reconnais, toutefois, que Thibaut est de mieux en mieux ! »