Stefan Küng est en embuscade

Le contre la montre du Binck Bank Tour était court et sinueux. Autant dire que Stefan Küng n’était pas forcément avantagé mais le rouleur de l’équipe Groupama-FDJ, comme la plupart de ses équipiers, a rendu une copie très propre. Quatrième à 11 secondes de l’Italien Ganna (Team Ineos), il a devancé tous les candidats à la victoire finale et se propulse à la quatrième place du classement général à la veille d’une dernière étape qui devrait l’inspirer.

« Stefan a peut-être manqué de punch dans les relances, explique Martial Gayant, mais son chrono est conforme aux attentes. Il se place au classement général à 40 secondes du leader Tim Wellens (Lotto-Soudal) et la dernière étape, dimanche, propose un parcours qui lui convient. »

De Sint-Peeters-Leeuw à Grammont, ce sera comme une classique flandrienne avec treize côtes, notamment les biens connus Berendries, Tenbosse et Valkenberg, le Mur de Grammont deux fois et Le Bosberg à trois reprises.« Sur un tel parcours, poursuit le directeur sportif de Groupama-FDJ, le classement n’est pas figé. Aujourd’hui Stefan a tiré ses équipiers vers le haut, à l’image de Miles Scotson qui a signé le treizième temps. Dimanche, ils seront tous très motivés auprès de Stefan, Arnaud Démare va se transformer en équipier pour favoriser le meilleur résultat possible de Stefan. »