Nouveau top 5 pour Marc Sarreau

Qui dit sprint dans la Vuelta ne dit jamais route plane pour atteindre la ligne d’arrivée. Pour le troisième emballage (seulement !) depuis le départ du Tour d’Espagne, les coureurs devaient franchir un col de troisième catégorie puis, à un kilomètre de l’arrivée, un raidard à 9%. Dans un final acrobatique, Marc Sarreau a pris la quatrième place. 

« C’est satisfaisant que Marc ait pu faire ce sprint difficile, dit Thierry Bricaud. Il y a eu un bel investissement de toute l’équipe pour le lui permettre. Il signe un nouveau Top 5 dans un Grand Tour, ce n’est pas mal. Il y a eu une grosse chute sous la flamme rouge mais personne de l’équipe Groupama-FDJ n’a été impliqué. »

«  Le point positif est que j’ai fait un beau sprint » M. Sarreau

« Le final était très rapide, précise Marc Sarreau dont le sérieux, forcément finira par payer en World Tour. L’arrivée était vraiment dure et d’ailleurs pas mal de sprinteurs ont calé dans le dernier kilomètre. Je finis quatrième et on s’est pas mal débrouillé parce que nous ne sommes plus que six coureurs dans l’équipe. J’avais dit aux gars de me placer le plus tard possible. Il l’ont fait et je n’étais pas mal positionné à l’amorce du raidard mais c’est parti loin de la ligne, tout le monde était à fond et je n’ai pas voulu fournir mon effort si tôt. J’ai pensé qu’on retomberait sur Van der Sande (Lotto-Soudal), Bennett (Bora-Hansgrohe) et Richeze (Deceuninck-Quick Step) mais ils ont fait la différence. Le point positif est que j’ai fait un beau sprint et que je ne suis pas cramé après la montagne. Je n’ai pas été en difficulté dans les cols et aujourd’hui je me sentais bien. Je suis satisfait de mes sensations mais ce n’est pas le résultat attendu… »

Dimanche, la quinzième étape permettra de nouveau aux grimpeurs de s‘exprimer avec trois cols précédant l’ascension finale vers le sanctuaire de l’Acebo.

« Demain, dit le directeur sportif de Groupama-FDJ, c’est une étape du classement général et nous allons travailler pour Kilian Frankiny qui marche bien et fait le plein de confiance. Il va essayer de jouer avec les meilleurs dans le final comme il l’a fait vendredi ou bien prendre une belle échappée pour jouer l’étape. Tout est possible…»