L’échappée de Tobias Ludvigsson, l’abandon de Johan Le Bon

Après une huitième étape gagnée par Alaphilippe (Quick Step Floors) au terme d’une échappée dans laquelle l’équipe FDJ n’était pas représentée, le Trèfle a vu dimanche Tobias Ludvigsson réaliser une très belle neuvième étape hélas marquée par la chute et l’abandon de Johan le Bon.

Ce début de neuvième étape a d’ailleurs été difficile pour les hommes de Thierry Bricaud. Odd Eiking a été en difficulté en raison de problèmes gastriques avant de reprendre place dans le peloton tandis que Johan Le Bon et Lorrenzo Manzin ont été pris dans une chute importante après une heure de course.

« Nous allons reprendre des forces pour repartir au combat » T.Bricaud

Le plus touché a été Johan dont le genou a reçu des points de suture et dont la cheville est douloureuse. Il a repris la route mais la douleur était telle qu’il a été contraint d’abandonner au contrôle de ravitaillement où il a été pris en charge par le médecin de l’équipe.

«  Heureusement, dit Thierry, il y a eu le beau raid de Tobias Ludvigsson présent dans un groupe de huit coureurs auquel le peloton n’a pas laissé plus de trois minutes d’avance. Dans le final, il s’est isolé en compagnie de Soler (Movistar) et malgré une belle résistance, il a été repris à six kilomètres de l’arrivée, à deux kilomètres d’une rampe finale au sommet de laquelle Froome (Team Sky) s’est imposé. Je suis sûr que Tobias aura trouvé des idées pour la suite. Pour lui et ses équipiers, la journée de repos tombe à pic. Nous sommes logés au calme dans un golf près d’Alicante et nous allons reprendre des forces pour repartir au combat. »

Par Gilles le Roch