Arthut Vichot, deuxième, engrange les bonifs

Seul le rapide Justin Jules (WB-Veranclassic) a réussi à devancer Arthur Vichot à l’arrivée de la première étape du Circuit de la Sarthe. Parfaitement soutenu par ses cinq équipiers, le champion de France a pris sept secondes de bonification toujours capitales dans cette course par étapes qui se joue souvent à quelques secondes.

« Au départ, explique Yvon Madiot, il y a eu l’échappée de deux coureurs, l’Espagnol Madrazo (Delko-Marseille 13) et le Hollandais Budding (Roompot) qui ont pris six minutes d’avance. Les équipes Movistar, Direct Energie et Aqua Blue Sport ont engagé la poursuite et l’écart était descendu à un peu moins de trois minutes quand nous sommes arrivés sur le circuit final à parcourir six fois. Là, on a pris les choses en main ! ».

« Arthur a été bien placé un peu trop tôt » Y.Madiot

Ce circuit était sinueux et vallonné, limite dangereux sous la pluie, et c’est la raison pour laquelle l’équipe FDJ a roulé. Pour éviter les chutes au demeurant assez nombreuses. Ignatas Konovalovas, Johan Le Bon, Kevin Reza, Lorrenzo Manzin et Marc Fournier ont roulé vraiment à fond pendant 40 kilomètres, reprenant les deux échappés avant de déposer Arthur idéalement au pied de la côte d’arrivée.

« C’est bête à dire, poursuit Yvon, mais Arthur a été bien placé un peu trop tôt et il a dû temporiser avant un replat mis à profit par Justin Jules pour faire son effort et gagner. Lui a super bien joué le coup. A l’arrivée, nous étions plutôt satisfaits de notre course. Le bilan de la journée est bon puisque Arthur a pris au total 7 secondes de bonification en prévision du contre la montre de 6 km disputé demain à Angers et qui devrait être dominé par Castroviejo (Movistar).

Par Gilles Le Roc’h