Actualités

toutes les actualités

Stefan Küng a testé ses jambes

le 22 févr. 2019 - Tour d'Algarve, étape 2
La deuxième étape du Tour d’Algarve gagnée par le dernier vainqueur du Tour de l’Avenir Pogaçar (UAE-Team Emirates) ne convenait pas aux sprinteurs mais plutôt que de subir, les coureurs de l’équipe cycliste Groupama-FDJ ont opté pour une belle journée de travail. Dans l’ascension finale longue de huit kilomètres, Stefan Küng s’est livré à un test intéressant.

« Les gars bossent vraiment bien, explique Franck Pineau. Hier, par exemple, Olivier Le Gac et Ignatas Konovalovas ont enfourché leur vélo pour rejoindre l’hôtel après l’arrivée de la première étape. Ce matin, Olivier a pris l’échappée au départ avec cinq autres coureurs mais leur avance n’a jamais excédé 2’20’’, ils ont été repris à 50 kilomètres de l’arrivée. »

 

"Il n’était pas utile de se mettre minable..." F. Pineau

 

Soit juste avant que ne débute la partie dure de cette étape proposant justement dans ses 50 dernier kilomètres trois côtes répertoriées avec de bons pourcentages.

« Dans ce final, poursuit le directeur sportif de Groupama-FDJ, les gars se sont bien accrochés, ils étaient dans le match. Arnaud Démare a replacé Stefan Küng au pied de l’ascension finale longue de huit kilomètres. La pente était régulière et il y avait vent dans le dos de ce faitn c’est monté vite. Stefan Küng a fait un test pour voir où il en est, c’est sa première course. Test très concluant puisqu'il n'a perdu le contact des leaders qu'au pied de la dernière bosse. Même, s'il n’est pas allé au rupteur en prévision du contre la montre de demain. Il n’était pas utile de se mettre minable et s'est bien rassuré... Demain le chrono est long de 19 kilomètres et sera disputé autour de Lagoa est le même que l’an dernier, il n’est pas tout plat. Bien sûr notre rouleur suisse est motivé mais de toute façon je suis convaincu que nos coureurs vont le faire bien. Même si certains ne jouent pas la gagne, ils ne le feront pas en dedans… »

Vos commentaires