Actualités

toutes les actualités

Missions accomplies pour Léo Vincent et David Gaudu

le 11 juin 2018 - Critérium du Dauphiné, Etape 7, Moutier – Saint-Gervais-Mont-Blanc (136 km)
L’équipe Groupama-FDJ a conclu le Critérium du Dauphiné avec le sourire. La dernière étape gagnée au sommet du Bettex par Adam Yates (Mitchelton-Scott) a été marquée par l’échappée de David Gaudu, repris à cinq kilomètres du but. Quelques minutes plus tard, Léo Vincent gagnait une place au classement général (18e) pour signer une performance très prometteuse.


Cette échappée, il y tenait le jeune Breton. Tout en se remettant de sa blessure au doigt, il avait imaginé que ce serait pour samedi dans l’étape de La Rosière dont il connaissait bien le final, mais ses jambes lui ayant fait défaut, il a reporté ses espoirs sur la dernière étape proposant pour commencer le Cormet de Roselend dans le sens inverse de la veille, le col des Saisies, la très difficile montée des Amerands et pour finir l’ascension du Bettex.

 

« On a fait la descente à bloc » D.Gaudu

 

« Je voulais absolument être dans l’échappée, dit-il. J’ai beaucoup essayé sur le plat avant le Cormet de Roselend avant de décider d’y jouer le tout pour le tout. C’est sorti à la pédale et j’étais dans un bon groupe avec Alaphilippe (Quick Step Floors), Rolland (EF-Drapac), Navarro (Cofidis), Ravasi (UAE-Team Emirates) et Tolhoek (LottoNL-Jumbo). On a fait la descente à bloc avec Julian (Alaphilippe), essayant de prendre le maximum d’avance. »

 

Le peloton ne leur a laissé aucune chance, une passe d’arme opposant le maillot jaune Thomas (Team Sky), victime d’une crevaison, et ses adversaires directs, mais il en fallait plus pour décourager David Gaudu.

 

« Aujourd’hui j’étais très fort mais il m’a manqué de l’expérience. » D.Gaudu

 

« J’ai attaqué dans le passage le plus raide de la côte des Amerands à 11 kilomètres de l’arrivée, poursuit-il. Je me sentais très très bien. J’ai été repris par Navarro puis Rolland à 5 kilomètres de l’arrivée, par le peloton dans la foulée mais ce fut une belle journée, rassurante après ma mésaventure du début de semaine. Aujourd’hui j’étais très fort mais il m’a manqué de l’expérience. J’ai encore des restes de mes années juniors et espoirs quand j’étais fort. Quand on est trop bien on veut trop bien faire, j’en ai fait trop mais cette expérience me servira. »

 

Dans les quinze derniers kilomètres, le quatre premiers du classement général se sont isolés à l’avant. Léo Vincent a marqué un peu le pas mais avec l’aide de Rudy Molard qui l’a accompagné jusqu’au sommet, il a réussi à grappiller une place au classement général. Concluant de fort belle manière une fort belle semaine.

 

« Nous avons été vraiment présents dans le combat » Y.Madiot

 

« Le bilan est bon, résume Yvon Madiot. Nous avons été vraiment présents dans le combat avec les attaques de la plupart de nos coureurs et une belle 18e place de Léo Vincent, une première pour lui. Je suis un peu déçu compte tenu de l’engagement moral et physique des coureurs, ils méritaient un beau résultat tant ils ont mis beaucoup d’ardeur. Ils ont appris, ceux qui se sont échappés à gérer une échappée et Léo à gérer une place au classement général. Toute la semaine, il y a une bonne entente, cette équipe a été très facile à digérer à et suivre pour Thierry Bricaud et moi-même. »  

 

 

 

Par Gilles Le Roc'h

Vos commentaires

Publié le 12 juin 2018 à 08:01, par Ioanni et Arnaud
Bravo à toute l'équipe, et pensée particulière pour Benjamin THOMAS qui doit rêver de plaine ! Son courage est à l'image de toute l'équipe : superbe.
Publié le 11 juin 2018 à 11:37, par Cornu Andree
Félicitations au Staff et à l'équipe Groupama-FDJ pour leur participation au Critérium du Dauphiné. BRAVO pariculièrement à David Gaudu qui a montré un avenir prometteur. Quel spectacle époustouflant dans la dernière étape ! Au grand plaisir à vous revoir sur les routes ! La Dame de Savoie.