Actualités

toutes les actualités

Marc Sarreau et Antoine Duchesne à terre

le 09 mars 2018 - Tirreno - Adriatico, Etape 2, Camaiore – Follonica (167 km)
L’équipe Groupama-FDJ n’a pas été payée de son travail dans la deuxième étape de Tirreno-Adriatico qui s’est achevée, comme prévu par un sprint massif. Le magnifique travail collectif de Steve Morabito et ses équipiers a été gâché à l’entame du dernier tour de circuit long de huit kilomètres par une chute dans laquelle Marc Sarreau et Antoine Duchesne ont été impliqués.

 

 

« C’est dommage parce qu’on avait vraiment bien travaillé. » F.Pineau, directeur sportif

 

 

Jusqu’à cette chute, explique Franck Pineau, nous étions vraiment satisfaits du travail de l’équipe. À 8 kilomètres de l’arrivée, ils étaient encore les 7 coureurs ensemble, prêts à actionner le plan en faveur de Marc Sarreau. Malheureusement, la traversée de Follonica, très tortueuse pour ne pas dire dangereuse, a contraint le peloton à prendre des risques et la chute était sans doute inévitable. Dans le choc, Antoine Duchesne ne s’est pas fait mal mais son vélo était détruit. Marc Sarreau est également tombé et son genou a touché mais cela semble être plus de peur que de mal. Bien sûr, il n’était plus possible pour eux de revenir en tête de course et de disputer le sprint. C’est dommage parce qu’on avait vraiment bien travaillé. »

 

 

Vendredi, la troisième étape en direction de Trevi est très longue (234 km) et bien moins facile que celle gagnée ce jeudi par Kittel (Katusha-Alpecin). Il n’y a pas une ascension marquante, mais toute la journée les coureurs vont évoluer sur un toboggan et devront multiplier les efforts.

 

 

« Je pense qu’il est néanmoins possible d’assister à un sprint, poursuit Franck Pineau, mais pour notre part il faudra être très costaud. »

 

 

 

 

Par Gilles Le Roc'h

Vos commentaires

Publié le 10 mars 2018 à 11:56, par charles
Vraiment le type d'arrivée dont il faut absolument être devant au Km pour avoir un espoir de jouer la victoire, pas trop de mal physiquement pour Marc et Antoine c'est le principal !! Bon courage pour la suite.