Žiga Jerman se mêle au sprint final

Pour sa deuxième course de la saison en classe 2, la “Conti” Groupama-FDJ a de nouveau décroché une huitième place. Après Lars van den Berg sur le Ster van Zwolle, c’est aujourd’hui le Slovène Žiga Jerman qui a réalisé cet accessit à l’occasion du Trophée Poreč, en Croatie. Une bonne mise en bouche avant la première course par étapes de la saison pour les jeunes, sur le même territoire, avec l’Istrian Spring Trophy (12-15 mars).

« Žiga a manqué d’un peu de jus » Jérôme Gannat

C’est un groupe complètement remodelé par rapport à celui présent sur le Ster van Zwolle et Le Samyn qui avait fait le déplacement en Croatie ce dimanche. Seul Žiga Jerman avait d’ailleurs déjà chauffé les roues en compétition cette saison avant le départ de ce Trofej Poreč. Une épreuve dont l’issue semblait connue d’avance. « Le parcours ne présentait aucune difficulté, exposait Jérôme Gannat, directeur sportif de l’équipe, après-coup. Il était assez plat et sans endroits où il était possible de faire la sélection. C’était un tracé triangulaire avec de longues lignes droites et de belles routes. C’est une course qui devait arriver au sprint, et c’est ce qu’il s’est produit. »

Une échappée de quatre hommes a tout de même tenté sa chance en début d’épreuve mais l’entreprise a été très brève puis le peloton a évolué quasi-groupé jusqu’au final. « Alexandre [Balmer] a essayé d’aller dans 2-3 coups mais on voulait plutôt se concentrer sur le sprint avec Žiga, poursuivait Jérôme. Il était en bonne position au dernier virage mais peut-être du fait du manque de compétition, il a manqué d’un peu de jus dans les derniers mètres ». Le Slovène s’est donc emparé de la huitième place du jour, quelques mètres derrière le jeune Batave Olav Kooij (18 ans), victorieux, mais devant le vétéran italien Davide Rebellin (48 ans).

Des ambitions pour l’Istrian Spring Trophy

Après ce nouveau top-10, le groupe de Jérôme Gannat peut désormais se projeter sur l’Istrian Spring Trophy qui débute jeudi prochain. « Hormis Žiga, tous les autres ont repris la compétition aujourd’hui et c’était une bonne remise en route pour la suite, assurait Jérôme. Sur l’Istrian Spring Trophy, il y aura des arrivées plus difficiles, un parcours un peu plus sélectif. On va bien analyser le profil de l’épreuve. On nous dit que c’est à peu près le même que l’an dernier, avec quelques petits changements. Normalement, il y aura une arrivée en bosse. On aura alors des cartes avec Sylvain [Moniquet], Alexandre [Balmer] ou Mattia [Petrucci]. Žiga aura peut-être une ou deux chances au sprint, mais pour le reste, ce sera pour le général avec des étapes vallonnées ».