Une journée à oublier

L’édition 2020 de la Faun-Ardèche Classic a viré au cauchemar pour l’Équipe cycliste Groupama-FDJ ce samedi. En raison de plusieurs chutes ainsi que des conditions météorologiques exécrables, aucun des hommes d’Yvon Madiot n’a malheureusement pu rallier l’arrivée. Une revue d’effectif sera effectuée ce samedi soir avant de se projeter sur la deuxième course du week-end dans la région, à savoir la Drôme Classic.

« Nos deux leaders ont abandonné sur chute » Yvon Madiot

Au départ ce samedi matin, la Groupama-FDJ se voulait pourtant, et légitimement, ambitieuse. Autour de Valentin Madouas, deuxième de l’épreuve l’an passé et tout juste de retour d’un stage à Tenerife, mais également de Sébastien Reichenbach, auteur d’une solide reprise sur le Tour des Alpes-Maritimes et du Var, le groupe d’Yvon Madiot avait de vrais atouts à faire valoir. Et si le départ coriace depuis Guilherand-Granges n’avait pas de quoi effrayer outre-mesure, les dix degrés au thermomètre et le déluge sont en revanche venus ajouter un peu plus de piment et de difficulté à cette journée. 

Ainsi, alors que Victor Lafay (Cofidis), Evaldas Siskevicius (Nippo Delko One Provence), Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Julen Irizar (Fundacion-Orbea) et Benjamin King (NTT) parvenaient à se dégager au terme d’une vraie bagarre dans les premières côtes, plusieurs chutes survenaient dès le début de course au sein du peloton, n’épargnant pas, loin de là, la Groupama-FDJ. « Quatre de nos coureurs sont tombés dont nos deux leaders, Sébastien Reichenbach et Valentin Madouas, qui ont donc quitté la course sur chute, précisait ainsi Yvon à l’arrivée. Sébastien est pris dans une première chute après 15 kilomètres et Valentin dans une deuxième, plus tard, avant la mi-course. »

« La journée galère par excellence » Yvon Madiot

Très tôt, l’équipe s’est donc retrouvée dépourvue de leaders, mais aussi avec un Matthieu Ladagnous et un Kilian Frankiny amochés par leurs chutes respectives. Le Suisse a malgré tout pu entamer la deuxième partie de course avant de poser, comme Simon Guglielmi, son dernier comparse dans le peloton, pied à terre. « Ça a été une journée très galère et une hécatombe pour nos coureurs, ajoutait simplement Yvon. Les conditions météorologiques ont évidemment joué pour beaucoup, mais il faut aussi dire qu’on n’a pas eu de bol. Les gars étaient bien placés lors de leur chute, mais un coureur tombe et trois autres passent par-dessus… »

Yvon Madiot a donc vu tous ses coureurs rentrer au bus avant même la fin de la course. Une situation pas loin d’être inédite. « C’est seulement la deuxième fois, en tant que directeur sportif, qu’il m’arrive de finir la course avec aucun de mes gars, expliquait-il. Vraiment la journée galère par excellence ! Cela étant dit, si j’ai encore mes deux leaders à la mi-course, j’ai à coup sûr 2-3 mecs à leurs côtés, car ça motive forcément tout le monde quand on est encore dans le jeu ». 

Avant d’espérer justement revenir dans le match ce dimanche sur la Drôme Classic, le staff va devoir passer en revue les blessures et la condition de chacun au terme de cette journée dont personne ne gardera un grand souvenir. Si ce n’est Rémi Cavagna, parti en début de journée, et que les coureurs du peloton n’ont plus jamais revu.

Communiqué médical – 20h10

Pris le premier dans une chute après seulement 15 kilomètres, Sébastien Reichenbach a subi un traumatisme au genou et à la hanche, accompagné de contusions. Si aucune fracture n’a été décelée chez le coureur, il ne prendra pas le départ demain de la Royal Bernard Drôme Classic. Il sera remplacé par Simon Guglielmi.

Valentin Madouas a lui un plaie au niveau du menton, qui a nécessité 6 points de suture. Il a également 2 points au niveau de la lèvre et de nombreuses dermabrasions.

Matthieu Ladagnous, pris en charge par les kinésithérapeutes et assistants sportifs, se plaint ce soir de douleurs à la hanche.

Enfin, Kilian Frankiny souffre d’un traumatisme au niveau du doigt. L’examen radiologique n’a pas révélé de fractures.

Tous sauf Sébastien pourront a priori reprendre le départ demain. La composition de notre équipe est la suivante :

  • Kilian Frankiny
  • Matthieu Ladagnous
  • Valentin Madouas
  • Simon Guglielmi
  • Anthony Roux
  • Romain Seigle
  • Léo Vincent