Une crevaison, une occasion manquée

Comme prévu, la première étape du Tour de l’Ain s’est jouée au sprint à Vulbas mercredi et si Marc Sarreau, très motivé et rassuré par son excellent prologue (3e), avait vraiment envie d’en découdre, une crevaison dans le final a ruiné ses chances.

« Il y a eu une échappée de cinq coureurs, explique Marc Madiot, dont le membre de l’équipe de France Jérémy Maison qui sera un coureur de l’équipe FDJ la saison prochaine. J’étais content qu’il produise une belle course. Les derniers attaquants ont été repris tout près de l’arrivée. Marc Sarreau a été victime d’une crevaison à 5 kilomètres du but. Il est revenu très vite mais dans un final un peu tortueux, être en queue de peloton à 1,5 kilomètre de l’arrivée, c’est impossible de disputer le sprint ! »

Pour les autres coureurs de l’équipe et notamment Alexandre Géniez qui reste en embuscade au classement général, ce fut une journée RAS.