Un Top 10 pour Daniel Hoelgaard

La troisième étape du Tour de Suisse gagnée au sprint par Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a été une vraie journée de transition pour les coureurs de l’équipe Groupama-FDJ. Sinon pour Daniel Hoelgaard qui a saisi sa chance pour décrocher un Top 10 en World Tour qui lui fait du bien au moral.

« Ce fut une étape très tranquille pour nous, explique Franck Pineau, tout le monde a fini dans le peloton. Ce matin, on avait dit à Daniel qu’il saisisse sa chance, ce n’est pas si fréquent, et sans que nous ayons un coureur pour l’aider parce que la fin était assez compliquée, voire dangereuse Il s‘est débrouillé tout seul, s‘est faufilé dans le peloton pour aller frotter et va faire dixième. C’est une course World Tour, personne ne va s’en rappeler en fin de saison mais c’est bien pour lui d’avoir été au contact de Sagan et Viviani.  »

La quatrième étape, mardi entre Murten et Arlesheim fera appel à d’autres compétences. Elle est assez courte mais à partir du contrôle de ravitaillement situé au kilomètre 80, il faudra gravir quatre côtes assez difficiles.

« Ce sera une arrivée pour puncheurs confirmés, poursuit le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ. Nous devrons êtres vigilants mais je compte Sur Steve Morabito, Kevin Geniets, Kilian Frankiny voire sur Stefan Küng qui marche bien ! »