Un chrono par équipe satisfaisant

L’UAE Tour, épreuve world Tour émanant de la fusion du Tour de Dubaï et de celui d’Abu Dhabi, a débuté ce dimanche par un contre la montre par équipes tout plat. Avec ses deux grimpeurs David Gaudu et Sébastien Reichenbach, l’équipe Groupama-FDJ y a pris la onzième place à 29 secondes de la supersonique Jumbo-Visma.

« Je suis satisfait du comportement de mes coureurs, dit Yvon Madiot, mais déçu du résultat. On visait le Top 10 il s’est joué à une seconde près. Durant les seize kilomètres de l’étape, chaque coureur de l’équipe a eu son temps fort. Le groupe était homogène mais il n’y a pas eu une locomotive, un leader qui se détache. Il nous a manqué un mec super fort mais nous n’étions pas ici seulement pour le contre la montre par équipes et le niveau est ici très élevé ! Miles Scotson a été top dans le final mais a fait un début plutôt moyen. Soit exactement la course inverse d’Anthony Roux dont c’était le deuxième jour de course. Bruno Armirail qui préfère sans doute le contre la montre individuel, a sauté un peu plus tôt que prévu. Ici, n’on avait pas l’équipe pour lutter avec Jumbo-Visma »

L’équipe néerlandaise s’est imposé mais son groupe était guidé par trois gros rouleurs Tony Martin, Primoz Roglic et Jos Van Emden !

« Nos grimpeurs ont bien tenu leur rang, assure le directeur sportif de l’équipe Groupama-FDJ, mais nous avions forcément un déficit de puissance par rapport aux bêtes à rouler !  »

La deuxième étape devrait proposé un sprint massif et ils sont nombreux les sprinteurs à se défier dans les Emirats cette semaine. Marc Sarreau fera face à Kristoff et Gaviria (UAE-Team Emirates), Ewan (Lotto-Soudal), Viviani (Deceuninck-Quick Step), Arndt et Walscheid (Team Sunweb), Bauhaus (Bahrain-Merida), Mareczko (CCC Team), McLay et Modolo (Education First-Drapac), Cavendish (Dimension Data), Moschetti (Trek-Segafredo) et Kittel (Katusha-Alpecin). Rien que ça !

« Et question grimpeurs, poursuit Yvon, ce n’est pas mal parce qu’il manque seulement Thibaut Pinot, Bardet et Froome !  »

David Gaudu et Sébastien Reichenbach trouveront un terrain à leur convenance mardi avec une arrivée au sommet d’une côte de dix kilomètres présentant de bons pourcentages.