Tour de Romandie étape 5

Thibaut Pinot a réalisé le meilleur chrono de sa carrière dans l’ultime étape du Tour de Romandie qu’il a bouclé à la dixième place du classement final et s’il était évidemment très satisfait de cette performance, il lui reste en travers de la gorge la chute qui, vendredi, l’a privé d’un Top 5 qui lui était promis.

« Dans ce contre la montre, Thibaut a fait bien mieux que ce que je pensais possible, dit Yvon Madiot, il a laissé derrière lui de véritables spécialistes (Ludvigsson, Navardauskas, Dennis, Nibali, Fuglsang, Clement, Péraud ou Talansky) et a donc atteint l’objectif du Top 10. C’est le signe que le travail effectué régulièrement dans cette discipline est payant mais la chute provoquée par Majka vendredi le prive vraiment d’un Top 5. C’est peut-être mieux qu’il tombe en Romandie qu’au mois de juillet mais c’est quand même frustrant. Hormis Thibaut, revenu à un très bon niveau, je ne peux que me féliciter de l’équipe toute entière. Elle a fait du très bon travail durant toute la semaine et le chrono, d’ailleurs, démontre qu’elle a été dans le coup puisque Jérémy Roy (à 16’’ de Thibaut), Anthony Roux (à 32’’), Alexandre Géniez (à 35’’) et Kenny Elissonde (à 1’14’’) ont tous réussi un bon temps. »

« J’aime bien les chronos qui demandent un effort linéaire, dit Thibaut, et je remarque que je n’ai perdu que 6 secondes dans la portion finale en faux-plat descendant sur Tony Martin. Je suis donc satisfait de ma performance aujourd’hui mais je suis quand même plus déçu qu’autre chose. J’aurais dû finir dans le Top 5. Cependant, j’ai répondu dans chacune des épreuves que j’avais ciblées, le Tour de Catalogne (pour ma reprise), le Tour du Pays-Basque et la Romandie. Maintenant je vais couper trois ou quatre jours, partir en stage dans les Pyrénées avec l’équipe à la mi-mai, revenir dans le Tour de Bavière avant le Tour de Suisse où j’ai de grandes ambitions, le Championnat de France et le Tour. »