Tour de l’Ain étape 2

Au lendemain de la très belle deuxième place du stagiaire Marc Sarreau dans la première étape du Tour de l’Ain, l’équipe FDJ.fr s’est investie plus encore pour permettre à son jeune sprinteur de jouer la gagne une nouvelle fois. Il a pris une belle cinquième place.

« Avant le départ, explique Christophe Mengin, nous sommes allés reconnaître le final de cette étape et Marc savait donc exactement ce qui l’attendait. Avec un rond-point, quasiment une épingle à cheveux, à 300 mètres de l’arrivée. Il fallait impérativement être placé à la sortie de ce virage.

« Dès le début de l’étape, Francis Mourey qui prépare sa saison de cyclo-cross et a besoin de faire des efforts, est allé rouler auprès de l’équipe Omega Pharma-Quick Step derrière les trois échappés. Arnaud Courteille s’est occupé de Marc et Kenny Elissonde avait aussi sa garde rapprochée. Ici nous n’avons que six coureurs et la main d’œuvre est rare ! »

« Connaissant bien le terrain, poursuit Christophe, Arnaud a remonté Marc avant ce fameux dernier virage mais ils ont été gênés par Serry (OPQS) qui a coupé son effort et s’est rabattu sur eux. Un coup de frein et Marc a viré en dixième place, donc trop loin. C’est pour ça que sa cinquième place est une bonne performance ! »

Finie la plaine dans le Tour de l’Ain, place vendredi aux grimpeurs dans une étape qui sera jugée au Mont-Lelex. Tout semble devoir se jouer entre Péraud et Bardet (Ag2R-La Mondiale), Uran (OPQS) et Kenny Elissonde.