Tour d’Espagne – étape 14 et 15

Anthony Roux victime d’une sérieuse chute. Certes il y a les deux victoires d’étapes permises par le très bon travail des équipiers mais que le Tour d’Espagne est cruel pour le Trèfle ! Après l’abandon de Nacer Bouhanni samedi, Anthony Roux a été victime d’une chute dimanche le contraignant à mettre un terme à sa saison.

« Le peloton roulait à très vive allure en file indienne, explique Franck Pineau. Un coureur a été victime d’une crevaison et s’est placé sur la droite. Anthony qui avait le nez dans le guidon l’a vu au dernier moment, a été surpris, a fait un écart et a accroché un cône en plastique. Il est le premier à avoir chuté, entraînant d’autres coureurs avec lui. Son abandon, compte tenu de ses blessures, était inévitable. »

De retour de l’hôpital dimanche soir avec Gérard Guillaume, Anthony souffre d’une double fracture de la clavicule gauche, de la fracture du métacarpe droit et de contusions diverses, notamment dans le dos.

« Il sera rapatrié à Nancy lundi matin, poursuit Franck, et sera opéré à Nancy de cette clavicule cassée en deux endroits. Après l’abandon de Nacer samedi, nous n’avons plus que quatre coureurs. C’est un peu dur mais ils sont remarquables.

Johan Le Bon, dimanche, a beaucoup attaqué pour se glisser dans une échappée. A quatre reprises. Le bon coup est parti à la cinquième attaque. Sans lui. Et le vainqueur de l’étape, le Polonais Niemiec (Lampre-Merida) est en est issu. On va passer cette troisième journée de montagne lundi et puis bien profiter de la journée de repos mardi pour bien vivre cette troisième semaine. Cette Vuelta est la démonstration que dans une saison il y a de très bons moments et de mauvais aussi… »