Thibaut pinot, fait coup double !

A tourner autour depuis deux semaines, Thibaut Pinot et ses équipiers de Groupama-FDJ ont obtenu la juste récompense de leur travail dans la dernière étape du Tour du Haut-Var. Thibaut a fait coup double, étape et classement final tandis que son équipe place trois coureurs dans le top 10 !

Thibaut aurait pu gagner le premier jour à Mandelieu-la-Napoule mais il a été victime d’une chute dans le dernier virage de la descente du col du Tanneron tandis qu’il était seul en tête en compagnie de Rudy Molard. Il aurait pu gagner samedi à Mons mais au moment de produire son effort, il a été tassé par des adversaires et a dû se contenter de la deuxième place. Il restait donc le Mont-Faron, haut lieu des grimpeurs, et de nouveau l’équipe Groupama-FDJ, sans se poser des questions a fait un très gros travail.

Dans une étape courte, elle a muselé une échappée composée de Ourselin et Burgeaudeau (Direct Energie), Ista (Wallonie Bruxelles), Bagot (Vital Concept), Finetto (Delko-Marseille 13), Maurelet (St-Michel – Auber 93), Touzé (Cofidis), Le Roux (Arkéa-Samsic) et Antomarchi (Nature4ever – Roubaix-Lille Métropole) qui ont compté trois minutes d’avance.

Dans les rues de Toulon, après l’ascension du Col de Garde, ils étaient tous repris sauf Antomarchi qui l’a été un peu plus tard.

« On a pris nos responsabilités tous les jours » T. Pinot

« L’ascension a été très rapide, dit Thibaut, il y a eu gros tempo dès le pied et il était impossible d’attaquer ! »

Le rythme a été fatal à Ciccone (Trek-Segafredo) et El Farès (Delko-Marseille 13), les deux premiers du classement général. Restaient encore à l’avant Calmejane (Direct Energie), Vuillermoz, Bardet (ag2r-La Mondiale), Edet (Cofidis), Carthy (EF-Drapac), Thibaut Pinot et Kilian Frankiny. Rien n’était fait !

« Carthy a attaqué à un kilomètre de l’arrivée, poursuit Thibaut, Romain Bardet a contré et moi j’ai contré à mon tour. J’ai gagné sur le finish. Dans cette course, nous étions venus pour gagner. On l’avait annoncé. Repartir avec une victoire au Mont-Faron et avec le classement général est une bonne chose pour l’équipe. On a pris nos responsabilités tous les jours sans se poser de questions, on a assumé notre statut. Ca se termine comme on l’avait espéré !  »

« C’est très bon pour le mental et pour la suite » P. Mauduit

A l’occasion, Thibaut accroche sa septième course par étapes à son palmarès et puisque la prochaine grosse échéance, désormais, sera Tirreno-Adriatico, il va s’y préparer avec des certitudes sur son équipe et sur lui-même. Sans doute en disputant, le week-end prochain, l’une des deux courses prévues en Ardèche et dans la Drôme.

« Cette victoire est une grande satisfaction pour tout le monde, dit son directeur sportif Philippe Mauduit. C’est bien pour Thibaut et pour ses copains qui ont bossé comme des chefs depuis 10 jours. Dans le Tour de La Provence puis dans le Tour du Haut-Var, il ont pris la course en main et ce n’était pas facile. C’est très bon pour le mental et pour la suite. C’est l’émergence d’un vrai groupe qui continue à grandir, à s’étoffer en qualité et en nombre. On a vu une équipe en Provence, elle a été modifiée ici mai le rendement est resté le même. Kilian Frankiny est une grande satisfaction comme Rudy Molard sur les deux courses, David Gaudu et Sébastien Reichenbach en Provence ou Georg Preidler pour son retour de blessure. On va garder les pieds sur terre et continuer à travailler mais ça nous apporte de la sérénité.  »