Thibaut Pinot contraint à l’abandon

La treizième étape du Tour de France, un contre la montre individuel de 37,5 km disputé dans des conditions difficiles en raison du vent, s’est élancée sans Thibaut Pinot. Malade et trop affaibli, le leader de l’équipe FDJ a été contraint de jeter l’éponge. Pour autant, ses équipiers ont fait un bon chrono, notamment Anthony Roux qui a pris la 24e place juste derrière le Suisse Cancellara.

« Thibaut était trop affaibli pour continuer, assure Yvon Madiot, c’était évident qu’il n’allait pas continuer longtemps après avoir été en grande difficulté dans l’étape du Ventoux. Il a passé des examens jeudi soir et nous sommes dans l’attente des résultats mais je constate que depuis sa coupure au mois de mai, il n’a pas retrouvé sa meilleure condition. Il a disputé le Critérium du Dauphiné sur la classe mais le voir à la peine, lui dont la force est sa faculté de récupération, c’est que quelque chose n’allait pas bien. Il ne pouvait pas continuer dans ces conditions. Il doit se soigner avant tout… »

Ses équipiers étaient tristes bien sûr d’avoir perdu leur leader mais pour eux le Tour continue. « En écoutant les infos, dit Marc Madiot, on se rend compte qu’il y a bien plus grave dans la vie. Ce qui arrive à Thibaut arrive à d’autres. C’est le cyclisme. Ce soir, je constate que nous avons 3 coureurs (Roux, Roy, Reichenbach) dans les 40 premiers. Cela prouve que nous avons le niveau et un bon vélo. Ce soir, Sébastien Reichenbach est 17e du classement général et nous allons l’aider. Et nous allons aussi jouer les étapes, chaque jour. »

Thibaut Pinot n’aimerait pas, en effet, qu’il en soit autrement…