Thibaut Pinot a retrouvé son niveau

Comme la veille sur la route de Cauterets, l’équipe FDJ a signé une belle étape en direction du Plateau de Beille. Jérémy Roy et Mathieu Ladagnous ont pris place dans une échappée de 22 coureurs tandis que Thibaut Pinot (12e), retrouvant ses bonnes jambes, a conservé sa place jusqu’à l’arrivée dans le groupe Maillot jaune réduit à huit unités.

Certes, Jérémy et Mathieu n’ont pas été en mesure d’accompagner les grimpeurs de cette échappée au-délà du Port de Lers mais pour un coureur du Tour, il est toujours très important de mettre le nez à la fenêtre, d’humer l’air d’une course en tête. C’est bon pour le moral.

Joaquim Rodriguez (Katusha) en a profité pour gagner une nouvelle fois devant Fuglsang et Bardet mais la bonne nouvelle est venue du peloton où Thibaut, oubliant ses ennuis des jours passés, a tenu son rang.

« Je suis très satisfait de cette journée, dit-il. Maintenant, je comprends mieux pourquoi ça ne marchait pas. C’est la chaleur qui me pénalisait, j’en ai la confirmation. J’ai retrouvé des jambes dès qu’il a commencé à pleuvoir… Maintenant, j’attends les Alpes et la pluie avec impatience. Cette journée m’a fait du bien, car depuis le début du Tour, je n’avais quasiment jamais pu exploiter mon potentiel. Pour le moral, c’est bon! ». 

Même satisfaction au sein de toute l’équipe FDJ et bien entendu de Marc Madiot, son patron.

« C’était une journée très contrastée niveau météo, dit-il. Nous sommes passés de 35 degrés à 15 avec de la pluie et ce fut donc une étape difficile. Malgré cela, Thibaut était avec les meilleurs. C’est encourageant pour les prochains jours, il a commencé à récupérer son potentiel physique. Ca donne le moral. Maintenant, nous l’avons vu depuis le début du Tour, à chaque jour suffit sa peine. Nous prendrons les étapes les unes après les autres ».