Pas une bonne journée pour Groupama-FDJ

Le cyclisme made in World Tour s’est déréglé dans la dix-septième étape du Tour d’Espagne gagnée par Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step). Dès le départ et sous l’impulsion de l’équipe du vainqueur profitant d’un fort vent de côté, le peloton n’a jamais été capable de contrôler la situation. Il est arrivé en pièce détachée à Guadalajara. L’équipe Groupama-FDJ n’a pas passé une bonne journée.

« C’était une grosse étape, pour hommes forts, explique Marc Sarreau. Trente-cinq coureurs ont fait le break d’entrée et on a fait toute la journée à bloc. Assez rapidement on a eu l’info que Quintana (Movistar) était à l’avant et on a compris que ça ne débrancherait pas. J’avais déjà connu ça dans une étape de Paris-Nice…»

« on n’a pas eu le temps de s’organiser. » T. Bricaud

Sinon que cette étape de la Vuelta était la plus longue et que les 219 kilomètres ont été parcourus à 50,6 kilomètres/heure de moyenne !

« La journée de repos à Burgos, dit Thierry Bricaud, s’est mieux passée que l’étape. Je m’attendais à un tel scénario mais trois kilomètres plus loin. C’est parti dès le départ, et nous n’étions pas bien placés. On avait décidé de rester autour de Marc Sarreau en raison des bordures mais on n’a pas eu le temps de s’organiser. On n’a pas compris que ça parte si vite, d’habitude Movistar et Ineos contrôlent et puis verrouillent mais le scénario au final  aurait été le même ! »

« C’était plein gaz toute la journée avec un vent de côté. Il y a eu un gros écrémage tandis que le peloton était en file indienne. Seul Tobias a réussi à accrocher le wagon des gros leaders et il a de fait réalisé une grosse étape. En terme de temps c’est une mauvaise journée pour nous mais en terme de places, Kilian Frankiny en perd deux seulement au classement général. Il le sait, il lui faut aller dans une échappée pour essayer de gagner une étape. Il lui reste deux chances d’ici la fin du Tour d’Espagne. Demain, il y a quatre beaux petits cols et vu de qu’il s’est passé aujourd’hui, l’échappée a de grandes chances de partir de bonne heure et d’aller au bout ! »