« Nous nous sommes mobilisés pour Thibaut ! »

Sans Thibaut Pinot, le Tour de France n’a plus du tout la même saveur pour l’équipe Groupama-FDJ mais pour lui, ses équipiers ont décidé de ne rien lâcher. Après son abandon, la soirée a été triste, le départ a été difficile mais une nouvelle fois, ils ont été irréprochables. Sébastien Reichenbach s’est échappé et David Gaudu qui finira sans doute son deuxième Tour de France à la treizième place, n’a rien lâché.

« Ce n’était pas évident de partir ce matin, admet Yvon Madiot. La journée a été difficile parce qu’on a tous le sentiment de passer à côté de quelque de grand. Même Thibaut en est persuadé. Ce matin, nous nous sommes tous mobilisés, pour lui. »

«  Quand même quel Tour de David ! » Y. Madiot

Les violents orages de la veille ont rendu impraticable la route dans le col du Cormet de Roselend et les organisateurs ont été contraints de modifier le parcours du jour. Le départ a été donné comme prévu à Albertville pour rejoindre Moutiers distant de 20 kilomètres puis la montée finale de Val Thorens. Ce fut l’une des cinq étapes en ligne les plus courte de l’histoire du Tour.

« Sébastien Reichenbach (17e du classement général) s‘est échappé dans un gros groupe dont est sorti Nibali (Bahrain-Merida) pour l’emporter, dit le directeur sportif de Groupama-FDJ. A Seb, il ne lui a pas manqué grand chose, dix secondes peut-être, pour rester au contact mais il ne serait sans doute pas allé au bout. Porteur du maillot blanc, David Gaudu finit autour de la vingtième place mais il est émoussé, ils ont tous un peu lâché dans la tête. Quand même quel Tour de David ! Il a laissé des cartouches en travaillant comme il l’a fait pour Thibaut mais il termine 13e du Tour et deuxième meilleur jeune derrière Bernal (Team Ineos) en s’étant sacrifié en montagne et en s’étant aussi relevé sur le plat. C’est fort ! »

« Aujourd’hui encore sur la route, le public a beaucoup crié son nom »

De Tignes où toute l’équipe logeait, Thibaut Pinot est parti se reposer sur la côte d’azur et va respecter un repos de huit à dix jours. Son programme de courses à venir n’est pas défini mais il semble avoir déjà relevé la tête en publiant ce tweet en début de journée  :  « Je ne sais pas ce que la suite de la saison me réserve mais c’est avec certitude que je serai au départ du Tour en 2020 ! »

« Thibaut s’est définitivement réconcilié avec le Tour, avec les supporteurs et les médias, assure Yvon Madiot. Aujourd’hui encore sur la route, le public a beaucoup crié son nom en nous voyant passer… »