Matthieu Ladagnous, 5e, conclut une belle course de la FDJ

Le méritant Alexis Vuillermoz s’est imposé samedi dans le Grand Prix de Plumelec en parvenant à anticiper le sprint réglé par Simon (Cofidis) et dont Matthieu Ladagnous a pris la cinquième place. A l’arrivée, Marc Madiot était très content de ses hommes.

« Nous avons fait une bonne course, assure le manager du Trèfle, très heureux de la rentrée de ses deux ‘’anciens’’ blessés, Pierre-Henri Le Cuisinier et Johan Le Bon. Dans le final, il doit rester 35 à 40 coureurs et il y en avait sept de chez nous. Seul Jérémy Roy qui s’était auparavant échappé a coincé un peu. Ils sont physiquement bien et pas attentistes. Quand le premier coup de 5 coureurs a été repris, Anthony Geslin et Pierre-Henri ont été dans un coup de onze coureurs. Puis Laurent Pichon y est allé aussi. Puis Jérémy Roy avec Voeckler notamment. Ce dernier a été repris à 15 kilomètres de l’arrivée et Anthony Geslin a encore tenté sa chance avec Sepulveda (Bretagne-Séché). Finalement, ça s’est joué dans la dernière bosse. ‘’Lada’’ compile bonne gestion et efficacité. C’est une valeur sûre ! »

Marc avait eu un regard différent pour ses trois anciens champions du monde Le Bon, Le Cuisinier et Olivier Le Gac et ce qu’il a vu lui permet de délivrer un pronostic pour une course chère à son cœur.

« J’en prends le pari, les trois gamins seront très bien la semaine prochaine dans les Boucles de La Mayenne. Ils vont bien et ils ont faim… »

Dis Marc, n’est ce pas ce qu’on appelle mettre de la pression ?