Les bons débuts de Matis Louvel

La Coupe de France a repris ses droits avec la Polynormande et l’équipe Groupama-FDJ n’en a pas tiré profit. Il faut toutefois noter la bonne reprise de Steve Morabito et les débuts encourageants d’un jeune stagiaire, le Normand Matis Louvel (20 ans) présent dans l’échappée du jour.

« Au départ, explique Sébastien Joly, nous savions que d’autres équipes comme Cofidis ou ag2r-La Mondiale étaient mieux représentées et on s‘attendait à leur supériorité. Pour autant, nous avons pris nos responsabilités en début de course pour annihiler des échappées. Puis Steve Morabito et Matis Louvel ont pris place dans une échappée de 31 coureurs qui s’est formée à plus de 100 kilomètres de l’arrivée. »

Le peloton ne s’est pas reformé et dans le final un groupe de huit coureurs a fait la différence. Cosnefroy déjà vainqueur de deux manches de la Coupe de France cette saison, Paris-Camembert et le Grand Prix de Plumelec, en a profité pour l’emporter une nouvelle fois. Il fait un rapproché au classement individuel de la Coupe de France, revenant à douze points de Marc Sarreau, toujours leader.

« Le petit Louvel est normand, poursuit le directeur sportif de Groupama-FDJ, et va se souvenir de sa première course avec nous sur ses terres. Pour Steve, c’est la reprise et il va bien. Il va très certainement prendre la place dans la Vuelta de Léo Vincent qui souffre d’un problème gastrique depuis le Tour de Pologne qu’il n’avait pu finir. Il n’est pas bien et va prendre du repos. »