Le premier sprint (mouvementé) de Ziga Jerman

Jeune stagiaire en provenance de l’équipe Groupama-FDJ continentale, Ziga Jerman a fait son premier sprint au niveau professionnel en conclusion de la première étape du Tour du Poitou-Charentes. Un sprint mouvementé qu’il a bouclé à la douzième place mais qui lui a laissé quelques regrets.

« Ziga a fait son premier sprint avec nous, dit Yvon Madiot, il a pris la douzième place mais il était déçu. Il a été gêné par une première chute à deux kilomètres de l’arrivée puis a été de nouveau contraint de ralentir après la flamme rouge en raison d’une nouvelle chute. Il y a eu une petite cassure de six coureurs qui a été profitable à Laporte (Cofidis) qui l’a emporté. »

« Notre sprinteur a fait l’effort pour boucher le trou sur les six coureurs en question et après, fatalement, il était un peu juste. Pas de doute, ce coureur d’un beau gabarit a des qualités. Au cours de cette étape, une échappée de trois coureurs, Molly (Wallonie-Bruxelles), Minnaard (Wanty-Groupe Gobert) et Bravo (Euskadi-Murias) ont pris 12 minutes et ils ont été repris à huit kilomètres de Rochefort. Les nôtres n’ont pas quitté les premières places du peloton. »

« Hormis peut-être à Poitiers le dernier jour, il devrait y avoir un sprint demain en faux-plat montant et un autre jeudi matin. L’après-midi, c’est un contre la montre de 23 kilomètres et ce sera certainement Anthony Roux, qui dispute sa première course depuis le Tour de France, qui défendra le mieux nos intérêts. »