Kilian FRANKINY s’engage avec l’équipe cycliste Groupama-FDJ

Vainqueur du Tour du Val d’Aoste en 2016, le jeune coureur suisse de 24 ans s’était également classé troisième de la Course de la Paix espoirs et du Tour d’Alsace la même année. Passé professionnel en 2017, Kilian Frankiny a remporté une étape de la Vuelta cette année-là en faisant parler la force collective de sa formation sur le chrono par équipe.

Possédant des qualités indéniables en montagne, il est un pari sur l’avenir et se révèlera avec certitude un soutien supplémentaire pour l’équipe lorsque la route s’élève.

Enfin, la venue de Kilian Frankiny s’inscrit dans l’ADN de la formation Groupama-FDJ, celui de détecter et accompagner les jeunes coureurs en devenir. Véritable pépinière à talents, l’équipe de Marc Madiot fait de la détection l’une de ses priorités. Cet axe est depuis longtemps une véritable force pour l’ensemble du collectif.

« Je suis flatté de la confiance qu’ils m’accordent. » K. Frankiny

« La présence des deux coureurs valaisans, Steve Morabito et Sébastien Reichenbach a motivé ma venue au sein de l’équipe. On s’entraîne souvent ensemble pendant l’hiver et ils m’avaient vanté les qualités de la structure. Quand Marc Madiot m’a contacté, j’étais le plus heureux.

Pour moi, la marque de fabrique de cette équipe est l’innovation. Ils cherchent à être à la pointe et leurs efforts payent ces dernières années.

Je serai là notamment pour aider Thibaut Pinot, mais je pourrais aussi avoir mes libertés sur de plus petites épreuves. Je suis flatté de la confiance qu’ils m’accordent. Je me définis comme un pur grimpeur. Je viens de la même région que Steve Morabito, où l’on trouve de longs cols réguliers. C’est le terrain où je me sens à l’aise et où j’espère pouvoir faire parler mes qualités ».

« C’est un pari que nous faisons sur l’avenir. » Y. Madiot

« Kilian Frankiny a fait de très grosses performances dans le peloton amateur. Il a été contrarié ces deux dernières années par des blessures et quelques maladies. C’est un pari que nous faisons sur l’avenir. Nous voulons lui donner la possibilité de reprendre sa progression chez nous. Steve Morabito et Sébastien Reichenbach nous avaient dit que ce jeune coureur plein de talent avait besoin d’être relancé. Je suis sûr qu’il trouvera sa place dans notre collectif ».