Kenny Elissonde répond présent

La première étape du Critérium du Dauphiné a été gagnée à Albertville par le Britannique Peter Kennaugh (Team Sky) et a vu Kenny Elissonde, une semaine après le Giro, répondre présent. Bien que n’éprouvant pas de super sensations, le leader de l’équipe FDJ peut envisager la fin de semaine avec appétit.

« Pour les coureurs qui viennent de finir le Tour d’Italie, dit Thierry Bricaud, ce n’est pas évident d’enchainer. Forcément ils ont décompressé et c’était nécessaire mais la reprise est difficile. Kenny est de ceux-là et il m’a dit qu’ils n’avait pas de jus, pas de force mais il est devant. Il a quelques jours devant lui pour que ça revienne et forcément ça va revenir. C’est la fin de semaine où il aura la possibilité de s’exprimer. »

Arnold Jeannesson en reprise sait devoir passer par des moments un peu délicats. Aujourd’hui il n’était pas bien, vrai contraste avec les sensations qui étaient les siennes en fin de Tour de Belgique.

« Laurent Pichon, poursuit Thierry, n’a pas eu de chance. Il a été pris dans une chute après 3 kilomètres et en a un peu souffert toute la journée. Mais il a fini et c’est le principal ! »