Johan Le Bon déjà contraint à l’abandon

Aie ! La saison de Johan Le Bon et de l’équipe FDJ a débuté par une chute et l’abandon du rouleur breton. Dans la fournaise (45°), cette étape a été peu mouvementée et s’est achevée par un sprint massif gagné par Caleb Ewan (Orica-Scott). Lorrenzo Manzin, pris dans une vague, a fini à la treizième place.

Certes, depuis leur arrivée jeudi en Australie les hommes de Jussi Veikkanen ont eu le temps de s’adapter à la chaleur mais cette première étape a été brutale. Au point que les organisateurs ont réduit le parcours d’un tour de circuit et de 26 kilomètres.

« Son Tour Down Under est terminé et il en est triste parce qu’il était heureux d’être ici et se disait très motivé »

« A l’arrivée, disait Jussi, j’ai trouvé que mes coureurs avaient une bien meilleure mine que beaucoup d’autres mais ce fut une journée éprouvante. Heureusement, il fera plus frais mercredi… Cette journée a été rude aussi en raison de la chute de Johan Le Bon qui a tapé sur la tête et a été transporté à l’hôpital. Son Tour Down Under est terminé et il en est triste parce qu’il était heureux d’être ici et se disait très motivé. Je ne sais pas bien ce qu’il s’est passé. Il est descendu chercher des bidons et deux minutes après, Radio Tour nous annonçait sa chute. Ce soir, le médecin de la course m’a rassuré. Les examens n’ont rien révélé d’inquiétant et il va pouvoir quitter l’hôpital. Dommage, on avait bien besoin de lui… »

La course s’est donc achevée, comme prévu, par un sprint massif gagné par Ewan devant Van Poppel (Team Sky) et Bennett (Bora-Hansgrohe). Lorrenzo Manzin n’a pas eu de chance.

«  Matthieu Ladagnous avait été désigné pour placer Lorrenzo et il a bien fait le boulot, poursuit Jussi. Il y a eu une vague dans le peloton à la flamme rouge et il a été obligé de freiner. Il a perdu quelques places et il finit donc à la 13e place. Lorrenzo était motivé et voulait faire le sprint, deux jours après le critérium d’Adelaïde qu’il n’a pas fini à sa place.  Il doit prendre confiance en se mettant en situation de faire les sprints mais aujourd’hui il n’y a pas grand chose à dire… »