Du bon travail en faveur de Marc Sarreau

L’Allemand Ackermann (Bora-Hansgrohe) a levé les bras à l’arrivée de la première étape du Tour de Pologne. Bien que très bien soutenu par Romain Seigle et Benjamin Thomas mais gêné au moment de lancer son sprint, Marc Sarreau doit se contenter de la onzième place.

« Il y a eu un travail formidable de Romain Seigle à un tour de l’arrivée puis de Benjamin, dit Franck Pineau. Au cours des trois premiers jours de ce Tour de Pologne, nous sommes concentrés sur Marc Sarreau. Puis ce sera ensuite plus vallonné et justement Benjamin et Romain auront carte blanche. Enfin, au cours du week-end prochain, nos grimpeurs Kilian Frankiny et Léo Vincent pourront s’exprimer à leur tour mais chaque jour l’équipe est soudée. Ce groupe a suivi un stage pendant sept jours à Châtel (Haute-Savoie) visant à préparer le Tour d’Espagne. Ils sont tous très motivés.

L’objectif de Marc Sarreau, poursuit le directeur sportif de Groupama-FDJ, est de gagner en World Tour mais aujourd’hui, il nous manque sans doute un élément, Mickael Delage ne se sentant pas très bien. A l’amorce du sprint, tandis qu’il s’engageait sur la droite, Marc a pris un petit coup d’épaule, il s’est trouvé un peu en déséquilibre et il a arrêté de pédaler. Ce sprint ne traduit donc ses qualités… »