David Gaudu, une chute avant la montre

La note est un peu lourde pour les deux grimpeurs de l’équipe FDJ David Gaudu et Jérémy Maison relégués à un peu plus de deux minutes dans le contre la montre disputé aujourd’hui en Isère. Il reste que l’exercice, à se répéter, sera utile pour eux.

 La journée avait commencé dans les gravillons pour David Gaudu, victime d’une glissade dans un virage pendant sa reconnaissance du parcours. Plus de peur que de mal pour le jeune Breton qui s’est élancé sur le parcours en sachant qu’il était dessiné pour les purs spécialistes, comme en a témoigné ensuite la victoire de Porte (BMC) devant Martin (Katusha-Alpecin).

« Ils y engrangent des informations qui vont leur permettre de progresser au fil du temps » T.Bricaud

« On savait que David serait pénalisé par son manque de puissance sur le plat, explique Thierry Bricaud, mais dans les bosses ça allait beaucoup mieux, il enchainait bien. Il a fait chrono correct compte tenu du fait que c’était compliqué pour lui. Jérémy Maison, qui a roulé quelques secondes plus vite, s’en est également bien sorti. C’est bien pour les jeunes de faire de longs contre la montre dans des courses d’une semaine du top niveau. Ils y engrangent des informations qui vont leur permettre de progresser au fil du temps.  »

« On sait ce qui nous attend mais nous prendrons nos responsabilités » T.Bricaud

Leurs six équipiers sont tous concernés par le sprint massif programmé jeudi à Mâcon et c’est en sachant le travail qui les attend dans cette étape longue de 175 kilomètres qu’ils ont enfourché leur machine profilée. Il n’était donc pas question de dépenser trop d’énergie dans cette étape chronométrée même s’il était important aussi de fournir un effort solide, ce qu’ils ont fait.

« De La Tour de Salvagny à Mâcon ce n’est pas facile mais ce n’est pas non les monts du Forez, poursuit le directeur sportif de l’équipe FDJ. On sait ce qui nous attend mais nous prendrons nos responsabilités. »    

Par Gilles Le Roc’h