Arnaud Démare troisième, ça se rapproche !

L’équipe Groupama-FDJ a vécu une longue, très longue journée en Slovaquie pour la troisième étape durant laquelle Stefan Küng a finalement eu le plaisir de porter le maillot de leader. A Ruzomberok, Lampaert (Deceuninck-Quick Step) le lui a chipé mais Arnaud Démare a pris la troisième place, confirmant sa bonne condition physique et sa motivation. Ce serait surprenant qu’il n’en claque pas une d’ici la fin de la semaine !

L’équipe Groupama-FDJ a vécu une longue, très longue journée en Slovaquie pour la troisième étape durant laquelle Stefan Küng a finalement eu le plaisir de porter le maillot de leader. A Ruzomberok, Lampaert (Deceuninck-Quick Step) le lui a chipé mais Arnaud Démare a pris la troisième place, confirmant sa bonne condition physique et sa motivation. Ce serait surprenant qu’il n’en claque pas une d’ici la fin de la semaine !

«C’était long, dit Sébastien Joly, le départ de l’étape a été donné à 12h30 pour 226 kilomètres en moyenne montagne avec un vent de trois-quarts face toute la journée. Avec de la pluie par intermittence et il faisait relativement froid. On a quitté l’aire d’arrivée à 18h50 ! »

«Arnaud est troisième et termine premier des sprinteurs» S.Joly

« Au cours de l’étape, poursuit le directeur sportif de Groupama-FDJ,  une échappée de trois coureurs dont le Français Rochas (Delko-Marseille 13) a pris dix minutes d’avance et nous avons assumé le maillot de leader de Stefan Küng. Sébastien Reichenbach et David Gaudu ont roulé dans la première partie de l’étape, aidés par l’équipe Deceuninck-Quick Step qui voulait les bonifications pour Lampaert. Les hommes de tête ont été repris dans le final et le peloton s’est un peu réveillé à cinq ou six kilomètres de l’arrivée seulement. Le final était scabreux avec un passage dans une rue piétonne puis des pavés et une côte. Au sommet il restait 250 mètres mais il fallait négocier un virage en épingle à cheveux. Grosu (Delko-Marseille 13) a anticipé et l’emporte. Lampaert aussi, il finit deuxième et prend 6 secondes et le maillot. Ça s‘est joué au placement. Arnaud est troisième et termine premier des sprinteurs. Je retiens le bon engagement de toute l’équipe autour de lui et Stefan. C’est bien pour le groupe qui se retrouve et pour la fin de saison. Demain c’est 200 kilomètres en continuant notre course d’est en ouest. C’est moins dur aussi. »

On met une petite pièce sur Arnaud ?